Cet article date de plus de 8 ans

LGV Limoges-Poitiers, POLT: le débat vire à la cacophonie avec les conclusions imminentes de la mission Bianco

Les prises de position se sont succédées en quelques jours alors que les travaux de la mission Bianco vont être rendues en avril et préconiseraient de ne plus construire de lignes à grande vitesse
TGV (photo d'illustration)
TGV (photo d'illustration) © Simon DAVAL / MaxPPP
La mission confiée à l'ancien ministre des transports préconiserait, selon les informations qui ont filtré ces dernières 48h, de ne pas accroître la dette ferroviaire par des liaisons LGV nouvelles mais de rechercher une formule intermédiaire entre TGV et les anciens trains "Corail". Plus précisément, il s'agit d'une alternative entre la solution TGV et la solution TET ( train d'équilibre du territoire, anciennement Corail).

Et c'est dans ce contexte explosif que le président de la Région Limousin a publié mardi une lettre ouverte pour répéter son attachement à la fois au projet LGV  Limoges-Poitiers et au Polt. Mais la prise de position contre la LGV de certains élus creusois a relancé la polémique. Xavier Riboulet, rédacteur en chef à France 3 Limousin, fait le point dans cette vidéo:



Pour rappel, l'association Urgence-Paris-Orléans-Limoges-Toulouse avait fait connaitre le 11 février dernier sa position en critiquant la lettre du directeur général des infrastructures adressée aux collectivités membres du comité des financeurs des études de la LGV Poitiers-Limoges.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
lgv sncf transports