François Hollande met fin aux fonctions de Jérôme Cahuzac

François Hollande a décidé de mettre "fin aux fonctions de Jérôme Cahuzac, à sa demande" et de le remplacer au Budget par Bernard Cazeneuve, actuel ministre des Affaires européennes, a annoncé mardi l'Elysée.

Par A.H.

La décision du chef de l'Etat est intervenue après que le parquet de Paris a annoncé l'ouverture d'une information judiciaire visant M. Cahuzac.
Le ministre délégué au Budget est remplacé par Bernard Cazeneuve, jusqu'à présent ministre délégué aux Affaires européennes. Ce dernier est remplacé par Thierry Repentin, qui était jusqu'alors ministre délégué à la Formation professionnelle.

François Hollande a "remercié", dans un communiqué, Jérôme Cahuzac "pour l'action qu'il a conduite depuis mai 2012 comme ministre du Budget pour le redressement des comptes de la France". "Il l'a fait avec talent et compétence. Je salue la décision qu'il a prise" de démissionner "pour mieux défendre son honneur", a ajouté le président.

A son retour de Rome, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a eu au téléphone Jérôme Cahuzac qui lui a fait part, devant les nouveaux développements de l'enquête, de sa décision de démissionner pour assurer pleinement sa défense et ne pas gêner l'action du gouvernement. Le premier ministre a dit regretter mais comprendre sa décision et l'a remercié pour son action au gouvernement". 


Interrogés par Francetv info, plusieurs députés socialistes estimaient que le ministre du Budget devait démissionner, après l'ouverture d'une information judiciaire pour blanchiment de fraude fiscale.

Un peu plus tôt dans la journée, le parquet de Paris avait en effet ouvert une information judiciaire contre X, notamment pour blanchiment de fraude fiscale.


Les dernières heures de Jérôme Cahuzac en tant que ministre délégué au Budget

Il était cet après-midi à l'Assemblé nationale lors des questions au gouvernement lorsqu'est tombée l'information du parquet de Paris, qui a ouvert une information judiciaire contre X, notamment pour blanchiment de fraude fiscale

Ce contenu n'est plus disponible

Jérome Cahuzac réaffirme son innoncence

Dans un communiqué, le ministre démissionnaire a de nouveau réaffirmé son "innocence" et dénoncé le "caractère calomniateur" de l'accusation, lancée en décembre par Mediapart --, selon laquelle il a détenu un compte à la banque suisse UBS.
Il a souligné avoir décidé de présenter sa démission au président de la République "par respect pour le bon fonctionnement tant du gouvernement que de la justice".


Sur le même sujet

Les + Lus