Cet article date de plus de 8 ans

Henrique incertain pour Evian, Faubert dans l'attente

Victime d'un coup au genou samedi à Troyes, le brésilien ne s'est pas entraîné mardi matin. Il est incertain pour la dernière journée du championnat dimanche. Son coéquipier, lui, saura jeudi s'il pourra ou non jouer la finale. 
© AFP
A dix jours du match le plus important de la saison, chaque alerte fait craindre le pire au staff technique. Le coup reçu par Carlos Henrique lors de la défaite à Troyes samedi, qui l'avait obligé à quitter le terrain, a fait monter la tension au Haillan. Car deux jours après cette rencontre, le Brésilien n'a pas participé à la première séance de la semaine mardi matin. Il est resté aux vestiaires pour soigner son genou. Le club n'a pas communiqué sur la nature de sa blessure et la durée de son éventuelle indisponibilité. Souvent blessé à cette partie du corps, le défenseur central reste très prudent. Il ne prendra aucun risque cette semaine avant le match le plus important de la saison, la finale de la coupe de France contre Evian le 31 mai. Si l'incertitude plane sur Carlos Henrique, elle est seulement à priori pour la rencontre face à l'équipe de Haute-Savoie qui se déroulera dimanche au stade Chaban-Delmas lors de la trente-huitième et dernière journée de Ligue 1. Normalement il devrait être rétabli pour le choc de Saint-Denis.

 

Faubert saura jeudi

Autre motif d'inquiétude, la durée de l'absence de Julien Faubert. Expulsé samedi à Troyes, le défenseur des Girondins a fini son championnat. Il sera automatiquement suspendu dimanche pour le premier des deux affrontements en cinq jours contre Evian. Mais il pourrait écoper d'un match de suspension supplémentaire car il a été expulsé directement, sans écoper donc de deux avertissements. Pourtant au club, on s'estime confiant en raison de la gravité très relative de la faute. De plus, le latéral droit n'est pas un habitué de la commission de discipline. Julien Faubert sera fixé ce jeudi soir lors de la réunion du gendarme de la Ligue 1. Il saura alors s'il peut ou non revenir au Stade de France, six ans après la coupe de la Ligue remportée en 2007 avec les Girondins contre Lyon. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
girondins de bordeaux football sport