Cet article date de plus de 8 ans

Trémoulinas vers l'étranger

Le défenseur des Girondins a décidé de quitter son club formateur à un an de la fin de son contrat. Il privilégie un départ à l'étranger.
Le Bordelais regarde aussi du côté de Marseille
Le Bordelais regarde aussi du côté de Marseille © Nicolas Tucat AFP
il a terminé sa carrière à Bordeaux sur une victoire en coupe de France. Après avoir déjà remporté le championnat de France, la coupe de la Ligue et deux Trophées des Champions, Benoit Trémoulinas a gagné tous les titres  nationaux.Il peut partir la tête haute. Le moment est en effet venu de couper le cordon avec son club de coeur. Son départ était dans l'air depuis cet hiver lorsqu'il avait annoncé qu'il ne prolongerait pas son contrat. Alors pour ne pas le laisser partir libre en juin 2014 et pour services rendus, son club lui ouvre la porte cet été. A priori, celui qui a été désigné par ses pairs meilleur latéral gauche du championnat cette saison ne devrait pas avoir beaucoup de difficultés à trouver un point chute. En France, Monaco et son très gros carnet de chèques, est entré en contact avec son agent. Si "Trech" ne ferme pas la porte à la Principauté, il tient à évoluer hors de nos frontières.

 

L'Allemagne, la Turquie ou la Russie

Aucune offre n'est encore parvenue sur le bureau de Jean-Louis Triaud au Haillan. Dans l'entourage du joueur, on assure qu'il ne s'agit pour le moment que de prises de contact plus ou moins approfondies. Mais des clubs allemands, turcs (Galatasaray) et russes sont intéressés. Le Bordelais n'a pas de préférence. Sa seule exigence est disputer la Ligue des Champions. Retenu en équipe de France par Didier Deschamps pour la tournée en Amérique du Sud, Benoit Trémoulinas (une sélection) rêve de disputer la coupe du monde au Brésil en juin 2014. Pour cela il devra franchir un pallier et montrer qu'il est capable de s'imposer dans un contexte totalement différent et un univers plus concurrentiel qu'à Bordeaux. Les Girondins espèrent récupérer environ trois millions d'euros dans l'opération, ce qui leur permettra de recruter en défense centrale et au poste de milieu défensif. Car avec le jeune et talentueux Maxime Poundje (20 ans) ils ont déjà le successeur de Trémoulinas sous la main.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
girondins de bordeaux football sport