Cet article date de plus de 8 ans

Transferts : l'Olympiakos Le Pirée veut Plasil

Poussé vers la sortie par son club, le capitaine Bordelais pourrait rebondir à Athènes. Il est la priorité du recrutement du champion de Grèce. 
Le capitaine de Bordeaux est sur le départ
Le capitaine de Bordeaux est sur le départ © jean-Pierre Muller AFP
Une semaine après le début du marché des transferts, aucune offre n'est encore parvenue sur le bureau de Jean-Louis Triaud au Haillan. Mais cela pourrait ne pas durer. Selon nos informations, le directeur général de l'Olympiakos Le Pirée, Pierre Issa est entré en contact avec Jaroslav Plasil et son agent. A l'origine, le champion Grec avait ciblé Benoit Cheyrou. Mais le Marseillais n'est pas chaud pour rejoindre Athènes. Alors les rouges et blancs ont activé leur deuxième piste, celle du capitaine des Girondins. Séduit par la polyvalence et l'expérience de l'international tchèque, l'Olympiakos veut le convaincre de signer. Cette perspective pourrait séduire le milieu de terrain Bordelais qui cherche un nouveau point de chute.


Bordeaux ne le retient pas

Encore sous contrat jusqu'en juin 2015, Plasil a un bon de sortie. Il tient absolument à jouer la ligue des Champions et son salaire, supérieur à 150 000 euros bruts mensuels, n'entre plus dans la nouvelle donne financière du club.
"Le moment est peut-être venu de partir. On va voir" nous disait-il au soir de la victoire en coupe en France. S'il ne sera pas retenu, ce ne sera pas seulement une histoire d'argent. Au sein du staff technique, ses partisans sont rares. A 31 ans, le capitaine de Bordeaux n'est plus aussi performant qu'auparavant; Le principal intéressé, qui ne s'est jamais entendu avec Francis Gillot, est donc plus que jamais sur le départ, à l'Olympiakos ou ailleurs. Il devra s'entendre avec les grecs sur la durée de son contrat et le montant de son salaire. Il restera aussi aux deux clubs à trouver un accord sur le montant du transfert, autour de deux millions d'euros. Mais Bordeaux ne fera pas de surenchère.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
girondins de bordeaux football sport