Cet article date de plus de 7 ans

En Ligue 1, Bordeaux commence fort en recevant Monaco, l'un des favoris

1ère journée du championnat de France et premier choc. Bordeaux affronte demain soir Monaco et sa superstar Falcao. Les Girondins seraient-ils stressés ? Pas du tout. La preuve : "Cheik Diabaté n'a pas la pression" a plaisanté l'attaquant vedette des "marine et blanc"
Cédric Carrasso à l'entraînement
Cédric Carrasso à l'entraînement © France3 Aquitaine
Et pourtant le club du Rocher a de quoi faire peur : Falcao est la dernière recrue d'une attaque de feu bâtie à coup de millions par le milliardaire russe Dmitry Rybolovlev. Et c'est à Chaban que le buteur colombien fera sa première sortie en ligue 1. Falcao aura à coeur d'offrir un premier récital pour poser d'entrée son empreinte. Les Bordelais ont déjà subi la loi du PSG, l'autre club ultra favori au Trophée des champions (2-1), samedi dernier à Libreville. Ils peuvent s'attendre à souffrir.

Face à l'un des trois meilleurs attaquants mondiaux, les Girondins partent avec une défense affaiblie. Gregory Sertic est blessé, Carlos Henrique est suspendu.
Moins forts techniquement et physiquement ? Ils veulent compter sur leur maîtrise collective. Diabaté n'a pas peur. Un message qu'il a adressé "à tout le monde dans le monde entier". Monaco et ses stars sont prévenus. 

Le point presse de Monaco avant le déplacement à Bordeaux

Qu'en pensent les premiers intéressés ? La réponse du capitaine Eric Abidal et du coach Claudio Ranieri. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
girondins de bordeaux as monaco football sport