Toulouse et Bordeaux, un derby dos à dos

 Crivelli sauve Bordeaux en égalisant in extremis face à Toulouse le 20 septembre 2015, lors de la 6e journée de L1. / © MaxPPP /David Thierry
Crivelli sauve Bordeaux en égalisant in extremis face à Toulouse le 20 septembre 2015, lors de la 6e journée de L1. / © MaxPPP /David Thierry

 Bordeaux, pourtant réduit à dix à la demi heure de jeu, arrache le match nul à Toulouse (1-1) samedi à l'occasion de la 2e journée de L1. Ce partage des points ne fait l'affaire d'aucune des deux équipes, qui s'étaient toutes deux inclinées lors de la première journée.

Par G.D (avec l'A.F.P)


Pour ce 37e derby de la Garonne, Bordeaux se présentait dans un 4-4-2 avec Diabaté et Saivet en pointe. Toulouse, de son côté restait fidèle à son 3-5-2 mais enregistrait les rentrées de Didot et Aurier, absents lors de la lourde défaite à Valenciennes (0-3).

Le TFC se procurait la première opportunité mais le but de Ben Basat, consécutif à une tête d'Aurier, était logiquement refusé pour hors-jeu (11). Sur un corner de Didot, le défenseur ivoirien se montrait à nouveau dangereux dans les airs, mais sa tête était sauvée sur sa ligne par Carrasso (22).

Cadenassé par une féroce bataille au milieu de terrain, le match changeait de physionomie suite à l'expulsion logique de Planus, coupable d'une faute grossière en position de dernier défenseur sur Ben Basat (29).

DMCloud:97059
Premier point pour Bordeaux face à Toulouse


Curieusement, ce sont les Bordelais qui allaient profiter du déséquilibre numérique. Après une première alerte sur une frappe de Saivet repoussée par Ahamada (37), l'international sénégalais décalait Diabaté au coeur de la défense toulousaine pour l'ouverture du score girondine (1-0, 43).

Cueillis, les coéquipiers de Didot réagissaient immédiatement et sur un centre d'Aurier, Carrasso, gêné par un cafouillage, relâchait le ballon dans les pieds de Ben Basat qui égalisait juste avant le repos (1-1, 45).

Au retour des vestiaires, le TFC peinait toujours autant à se projeter vers l'avant, notamment à cause de la prestation trop neutre de Ben Yedder en attaque. Bordeaux, de son côté, se concentrait logiquement sur ses devoirs défensifs. Dans ces conditions les occasions étaient rares de part et d'autre.

Il fallait tout de même un arrêt magnifique de Carrasso sur une volée à bout portant de Sylla, consécutive à un coup franc de Didot, pour empêcher les Toulousains de prendre l'avantage (68).

Sur un superbe centre de Regattin, Sirieix trouvait ensuite l'angle de la transversale (80),  mais c'est un nouvel exploit de Carrasso, sur un duel gagné face à Regattin (87), qui contraignait finalement le TFC au partage des points.

Les déclarations :

Francis Gillot (entraîneur de Bordeaux): "On a fait ce qu'il fallait pour tenir le score. Ce n'est pas évident de jouer une heure à dix contre onze. Toulouse ne s'est pas non plus procuré beaucoup d'occasions. Je pensais que l'on souffrirait plus en deuxième mi-temps. Il faut aussi saluer le grand match de Cédric Carrasso qui a fait de beaux arrêts à des moments importants".

Alain Casanova (entraîneur de Toulouse): "C'est un résultat frustrant. Nous avons eu du mal à débuter le match face à une équipe de Bordeaux très bien organisée. On aurait dû leur poser plus de problèmes. En seconde mi-temps nous avons complètement dominé les débats en nous procurant plusieurs occasions franches. Nous sommes tombés sur un très grand Cédric Carrasso. On aurait mérité de gagner ce soir mais on va se contenter de ce point. La semaine dernière sans huit internationaux a été compliquée à gérer. J'aime quand même l'état d'esprit de mon équipe et les intentions qu'elles montrent. On va se préparer à faire un gros match vendredi prochain à Monaco".

Sur le même sujet

Les + Lus