Cet article date de plus de 8 ans

Collision entre un train et un tracteur sur un passage à niveau près de Saulgé dans la Vienne

L'accident s'est produit à 13h40 sur un passage à niveau de la ligne SNCF Poitiers et Limoges à hauteur de Saulgé entre Montmorillon et Lathus-St-Rémy. Un tracteur et un train transportant 25 personnes sont entrés en collision. Le trafic est bloqué entre Poitiers et Limoges.
Le conducteur du tracteur est un agriculteur à la retraite domicilié à Montmorillon et dont le fils  exploite une ferme à Lathus-St-Rémy. Il est âgé de 68 ans. Lors de la collision qui s'est produite sur le passage à niveau N°238, le tracteur a été projeté par le choc hors de la voie et a été coupé en deux. Son conducteur a été héliporté au CHU de Poitiers dans un état grave. Les secours l'ont découvert inconscient et grièvement blessé à la tête dans la cabine de son véhicule.


Le TER a percuté la charrue à l'arrière du tracteur

Selon les premières constations sur place, l'agriculteur aurait voulu passer rapidement le passage à niveau pour éviter que sa remorque gêne la circulation sur la route qu'il venait de quitter. Il s'est alors retrouvé coincé sur la voie puisque les barrières de sécurité très endommagées étaient abaissées. C'est la charrue accrochée au tracteur qui a été percuté par le TER au point de rester encastrée sous le train.

Les wagons, eux, sont toujours bloqués sur les voies. Le train qui roulait à 130 km/h a dû freiner sur 400 mètres avant de pouvoir s'arrêter, la motrice de la locomotive a été très détériorée.
Une enquête est ouverte par la gendarmerie de Montmorillon ainsi qu'une enquête interne à la SNCF pour déterminer toutes les circonstances de l'accident.
Un passager a été très légèrement blessé au bras et le conducteur du TER, choqué, a été pris en charge par une cellule psychologique de la SNCF. 

Le trafic est encore interrompu ce soir sur la ligne. La SNCF a affrété un bus pour transporter les passagers de ce TER vers Limoges. Par ailleurs, un service de liaison par bus entre Poitiers et Limoges, dans les deux sens, a été mis en place pour assurer le trafic qui pourrait être rétabli dans la soirée ou demain matin mercredi au plus tard.
Il s'agit du deuxième accident à un passage à niveau sur la ligne Poitiers-Limoges dans ce secteur, le précédent avait eu lieu le 23 avril dernier.


Une journée de prévention était organisée aujourd'hui

Hasard malheureux du calendrier, Réseau Ferré de France (RFF) organisait ce mardi 24 septembre une journée nationale de prévention aux passages à niveau.
En 2012, 130 collisions ont eu lieu sur les passages à niveau, elles ont coûté la vie à 33 personnes et causé 10 blessés graves. Ces accidents sont le plus souvent dus à des infractions au code de la route ou à l'imprudence des automobilistes qui forcent le passage. "Certains automobilistes croient avoir le temps de traverser alors que les portiques de sécurité s'abaissent. Ils ne se rendent pas compte que le train est là dans 20 secondes et qu'ils peuvent caler" précise RFF.
Mais la priorité pour RFF reste la suppression ou l'amélioration de ces croisements, avec des mesures temporaires le cas échéant. Une enveloppe de 45 millions d'euros est prévue en 2013. Les accidents aux passages à niveau sont la deuxième cause de mortalité sur le réseau ferré national, après les suicides.
Le gouvernement a annoncé aujourd'hui la création de 30 nouveaux radars installés sur les passages à niveau.

Pour l'instant,on ne connaît pas les causes de l'accident qui s'est produit à hauteur de Saulgé dans le sud de la Vienne.

Le reportage sur place de Marie-Ange Cristofari et François Gibert



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers