• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Ce vaccin contre la grippe dont les Français se méfient de plus en plus

La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière a démarré . / © Maxppp
La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière a démarré . / © Maxppp

La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière est lancée depuis une semaine. Vous avez jusqu'au 31 janvier 2014 pour vous faire vacciner mais les Français sont de plus en méfiants vis à vis de ce vaccin qui reste tout de même le moyen le plus efficace de ce protéger contre la maladie.

Par C. H + Francetv Info

Chaque année, des millions de Français sont touchés par la grippe. Le plus souvent sans complications, mais l'épidémie a tout de même été la cause directe de 153 décès en 2012-2013, et a également atteint gravement, la même année, 818 patients qui ont dû être admis en service de réanimation, selon les chiffres de l’Institut national de veille sanitaire.

Faut-il se faire vacciner ?

Le ministère de la Santé affirme que se faire vacciner "demeure un moyen sûr, et le plus efficace, pour prévenir la maladie et protéger les populations les plus vulnérables". Il faut rappeler que ce vaccin est entièrement pris en charge par la sécurité sociale pour ces personnes (âgées de plus de 65 ans, malades chroniques (asthme, le diabète, insuffisance cardiaque) ou femmes enceintes).

Pourtant, les Français sont de plus en plus méfiants et sont de moins en moins nombreux à avoir l'intention de se faire vacciner.
Selon un sondage Ifop-PHR réalisé début octobre par questionnaire en ligne auprès de 1 000 adultes, seuls 28% des Français de 18 ans et plus comptent se faire vacciner cette année. Ils représentaient 34% de la population l’an dernier.
Parmi les raisons évoquées pour refuser la vaccination : un Français sur deux pense que le vaccin peut donner la grippe, un sur trois que la grippe peut être soignée facilement grâce aux antibiotiques et un sur cinq qu'il est plus dangereux de se faire vacciner que d'avoir la grippe. (sondage réalisé par l'institut BVA pour le compte de l'assurance-maladie ) .
Plus inquiétant, les personnes " à risque" se méfient elles-aussi de plus en plus du vaccin . Seule la moitié d'entre-elles (50,1%) se sont fait vaccinées l'an passé contre 60,2% en 2009.

Pourquoi cette méfiance vis à vis du vaccin ?

2009 a marqué un tournant dans l'histoire du vaccin avec la très controversée campagne de vaccination contre la grippe H1N1 . La vaccination avait alors été menée à grande échelle sans prise en compte des particularités de chacun et avait entraîner des dépenses très importantes pour l'Etat sans parler des suspicions de connivence avec de grands laboratoires pharmaceutiques, évoquées depuis.
De plus, les associations opposées au vaccin semblent de plus en plus écoutées. Elles mettent en avant la toxicité de certains composants comme l'aluminium ou le squalène et les complications qu'ils peuvent engendrer. Des effets secondaires généralement considérés comme mineurs par les professionnels de santé, les cas de maladies directement imputées au vaccin étant très rares. Ces derniers insistent sur le fait que les bénéfices sont largement supérieurs aux risques. Le HCSP (Haut Conseil de la Santé Publique) estime notamment que les données scientifiques disponibles à ce jour ne permettent pas de remettre en cause la sécurité des vaccins contenant de l’aluminium, au regard de leur balance bénéfices/risques.

Quand se faire vacciner ?

Les vaccins sont déjà disponibles en pharmacie.
Il est conseillé d’effectuer cette vaccination avant la circulation active des virus grippaux. Après vaccination, l’organisme a en effet besoin de 2 semaines pour former les anticorps nécessaires.
La vaccination doit être renouvelée tous les ans car le principe actif du vaccin est adapté chaque année au virus en circulation au niveau mondial. De plus la protection est limitée dans le temps. Des études ont montré que la persistance des anticorps peut aller de 6 mois à 8-9 mois pour les personnes âgées de 65 ans et plus. Les anticorps persistent plus longtemps chez les personnes plus jeunes. 
Pour consulter le site du ministère de la Santé consacré à la vaccination contre la grippe


Comment se faire vacciner ?

Le vaccin est pris en charge à 100 % pour les personnes à risque . Des courriers leur sont envoyés avec un bon de vaccination permettant la délivrance gratuite du vaccin (jusqu’au 31 janvier 2014). Elles peuvent ensuite se rendre chez leur médecin ou dans un cabinet d'infirmerie . 
Pour ceux qui ont déjà été vaccinés les années précédentes, le vaccin peut être retiré directement en pharmacie et peut être fait par un infirmier .
En revanche les femmes enceintes , les personnes n'ayant jamais été vaccinées ou souffrant d'une obésité sévère doivent consulter leur médecin pour obtenir une ordonnance.

Sur le même sujet

Le prix Maison Rouge à Biarritz

Les + Lus