• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Plusieurs centaines de manifestants dans les rues de Poitiers contre l'équitaxe

Manifestation contre la TVA à 20% dans les centres équestres à Poitiers le 23 novembre. / © François Gibert FTV
Manifestation contre la TVA à 20% dans les centres équestres à Poitiers le 23 novembre. / © François Gibert FTV

Chevaux, poneys et cavaliers battent le pavé de Poitiers ce matin pour protester contre la hausse de la TVA à 20% dans les centres équestres. Demain, une grande manifestation est prévue à Paris. 

Par Elodie Gerard

La grogne ne faiblit pas et s'amplifie. 
Près de cinq cents personnes venues de la Vienne et des Deux-Sèvres accompagnées de poneys et chevaux, manifestent ce matin dans les rues de Poitiers contre la TVA à 20% applicable aux centres équestres à compter du 1er janvier prochain. Le cortège se rendra de la promenade des cours à la Préfecture à cheval. (Reportage à suivre dans votre journal régional à 19h)
En début de semaine déjà, une manifestation avait eu lieu entre Rochefort et la Rochelle. 

Promesses ministérielles

Vendredi, le ministre du budget Bernard Cazeneuve a promis de se battre en faveur de la filière équestre assurant que le gouvernement "restera aux côtés des centres équestres en agissant sur trois leviers".
A la veille des Jeux équestres mondiaux de 2014, le ministre s'est dit "déterminé à faire valoir les atouts que représente cette filière en Europe dans le cadre de la renégociation de la directive TVA et à préserver tous ses emplois et ses structures afin de poursuivre la démocratisation de la pratique du cheval en France".
© François Gibert FTV
© François Gibert FTV

"Nous nous battrons dans le cadre de la directive TVA pour réintroduire les centres équestres dans le dispositif de taux réduit et nous souhaitons que la négociation aboutisse dans les meilleurs délais", a-t-il détaillé.
Il a aussi annoncé que "les contrats en cours qui bénéficient du taux réduit de TVA seront inchangés jusqu'au 21 décembre 2014, ce qui laisse
encore un an au gouvernement pour affiner ses mesures et négocier la nouvelle directive avec la commission
".
"Un fonds spécifique sera ouvert au profit des centres équestres ce qui permettra, avec le crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE) dont ils bénéficient déjà, de compenser l'effet de la hausse de la TVA", a poursuivi le ministre.
 / © François Gibert FTV
/ © François Gibert FTV

"Nous nous sommes battus bec et ongles entre novembre 2012 et aujourd'hui pour que la commission accède à notre raisonnement, mais elle nous a menacés d'ouvrir une procédure de manquement sur manquement, nous obligeant à prendre un décret de mise en conformité", a regretté M. Cazeneuve. Il a rappelé que la France a été condamnée par la cour de justice de l'Union européenne en mars 2012 pour la non conformité du taux de TVA de ses centres équestres à la réglementation européenne.

Mobilisation nationale dimanche

Des milliers de cavaliers et de poneys, venus de toute la France, sont attendus dimanche à Paris pour protester contre la hausse de la TVA. A pied ou à poney, les militants partiront à 13heures de la place d'Italie pour défiler jusqu'à la place de la Bastille et de la Nation.


A lire aussi

Sur le même sujet

Retour sur le concert d'Ibrahim Maalouf au Surgères Brass Festival

Les + Lus