Cet article date de plus de 6 ans

Jean-François Fountaine : les raisons de sa candidature pour les municipales

Alors qu'il avait été battu lors des primaires citoyennes organisées par le PS, Jean-François Fountaine a annoncé ce matin qu'il maintient sa candidature pour les municipales de mars 2014. Retour en vidéo sur sa conférence de presse de ce matin à La Rochelle.

Le maire de La Rochelle, Jean-François Fountaine, "pas enthousiaste" par le décret sur la taxation des résidences secondaires.
Le maire de La Rochelle, Jean-François Fountaine, "pas enthousiaste" par le décret sur la taxation des résidences secondaires. © France 3

"Je considère que ce scrutin a été entâché de très graves irréguralités" a-t'il dénoncé, au premier rang desquelles Jean-François Fountaine place le soutien apporté par Maxime Bono, l'actuel maire de La Rochelle à Anne-Laure Jaumouillé, son adversaire lors des primaires.
C'est en se réclamant de l'éthique en politique que Jean-François Fountaine a justifié le maintien de sa candidature alors que beaucoup ce matin lui reprochaient de ne pas tenir sa parole donnée au soir du vote des primaires. On se souvient qu'il avait alors dit qu'il accepterait les résultats sortis des urnes. Une parole que Jean-François Fountaine, qui conteste la réguralité du scrutin, estime aujourd'hui ne plus devoir honorer. "Ces faits avérés me libèrent de mon engagement", a-t-il déclaré.
 
Pour lui, certaines pratiques ont altéré gravement la sincérité et la loyauté du scrutin, notamment l'intimidation à l'entrée des bureaux de vote qu'il dit avoir constatée ou l'afflux massif de votants en fin de journée dans des bureaux qui lui ont été défavorables. Ces concurrents relèvent cependant que Jean-François Fountaine n'a fait aucun recours devant les instances juridiques de son parti.
durée de la vidéo: 02 min 05
Jean-François Fountaine: un scrutin très gravement entâché d'irrégularités

Une candidature justifiée par "l'éthique en politique"

Après avoir fait ce constat, Jean-François Fountaine explique que s'il avait retiré sa candidature, il aurait de la sorte "cautionner un système que je condamne". "Or j'ai fait de l'éthique en politique, un élément central de ma campagne" ajoute le candidat déjà en campagne donc et qui affirme accueillir" tous les soutiens de ceux qui partagent ses idées et ses références éthiques.
"Je me présente en homme libre, accueillant tous les soutiens qui partagent mes idées et essentiellement mes références éthiques" a déclaré Jean-François Fountaine.
Jean-François Fountaine part donc en candidat indépendant prêt à affronter un premier tour qui pourrait prendre des allures de revanche des primaires.
durée de la vidéo: 01 min 58
Les réactions à la candidature de Jean-François Fountaine

Le reportage et les réactions recueillies à La Rochelle par Eric Vallet et Pierre Lahaye. Ils ont rencontré, Anne-Laure Jaumouillé, la candidate Ps, Maxime Bono, le maire PS de La Rochelle mis en cause par JF Fountaine et Dominique Morant, candidate de la droite pour les municipales.



Jean-François Fountaine est ce jeudi 5 décembre l'invité de l'édition de 19h du journal de France 3 Poitou-Charentes. Il répondra en direct aux questions de Sophie Goux.

 
Jean-François Fountaine "de facto en dehors du PS"
Ce soir, le Parti Socialiste estime que Jean-François Fountaine s'est exclu "de facto" du parti.
Alain Fontanel, responsable des fédérations au PS et un des responsables de la primaire à La Rochelle déclare ce soir dans un interview à Libération.fr que Jean-François Fountaine est un "mauvais perdant" et que "ce vote a été transparent et sincère. Il n’est entaché d’aucune irrégularité. La haute autorité des primaires le confirme".
Alain Fontanel a par ailleurs confié à Sud-Ouest que Jean-François Fountaine s'était placé de lui-même en dehors du PS. "Je prend acte de sa dissidence et de son choix de s'exclure de lui-même du PS. Mais je rappelle que c'est lui qui a demandé cette primaire ouverte." déclare-t'il. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 élections