• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Fin du suspens à La Rochelle : Jean-François Fountaine est élu maire de la ville

Jean-François Fountaine après sa victoire à La Rochelle / © P.Foucaud. FTV
Jean-François Fountaine après sa victoire à La Rochelle / © P.Foucaud. FTV

Une nouvelle fois, les électeurs de La Rochelle ont élu le dissident socialiste, Jean-François Fountaine, face à la candidate officielle du parti, Anne-Laure Jaumouillié, soutenue par le maire sortant Maxime Bono. Le scénario des élections législatives de juin 2012 s'est donc répété.

Par Christine Hinckel

Pourtant, le suspens a été permanent pendant cette campagne électorale qui a creusé encore plus les divisions au sein de la gauche rochelaise, déchirée depuis près de deux ans.
Anne-Laure Jaumouillié avait battu Jean-François Fountaine. Celui-ci avait tout de même maintenu sa candidature, en "homme libre", avait-il affirmé. 
Le premier tour des municipales avaient placé Anne-Laure Jaumouillié (PS), en tête devant son rival Jean-François Fountaine, Divers Gauche. La candidate de la droite unie UMP-UDI, Dominique Morvant prenant la troisième place.
Retour de balancier entre les deux tours avec le sondage Ipsos Steria pour France 3-FranceBleu et Sud-Ouest. Cette fois c'est Jean-François Fountaine qui passe en tête devant Anne-Laure Jaumouillié, et déjà la candidate de droite est largement distancée. Ses électeurs annonçant leur intention de report vers Jean-François Fountaine faisant dire aux observateurs que le vote utile à droite à La Rochelle était de choisir Jean-François Fountaine.
A la vue des résultats de ce second tour, ces reports de voix de droite ont bien eu lieu dans certains bureaux de la ville, Dominique Morvant réalisant un score en dessous de celui du 1er tour.


JF.Fountaine : retravailler à l'union de la gauche rochelaise

Jean-François Fountaine, élu avec 43,68% des voix devance d'un peu plus de 3 points son adversaire du PS avec qui il va devoir maintenant travailler au conseil municipal. Avec 40,01% des suffrages, Anne-Laure Jaumouillié y obtient 10 sièges.

Une union de la gauche rochelaise que Jean-François Fountaine a appelé de ses voeux dès son premier discours après son élection. "C'est l'heure de la paix. Il faut garder La Rochelle à gauche. Il faut reconstruire dans la durée pour avoir une gauche rassemblée à La Rochelle.” a déclaré Jean-François Fountaine. 






Pour sa part, Anne-Laure Jaumouillié a déclaré que son score lui permettait de "prendre date pour la suite". Je serai vigilante à l'avenir de la Rochelle" a-t'elle affirmé.
Dernier symbole ce soir après la proclamation des résultats, Maxime Bono, le maire sortant et successeur de Michel Crépeau, a remis la clé de la ville à Jean-François Fountaine. Cette clé a été récupérée après l'incendie qui a détruit l'hôtel de ville en juin 2013;
Le compte-rendu de la soirée électorale et de l'élection de Jean-François Fountaine avec Eric Vallet et Pierre Lahaye :
Jean-François Fountaine élu à La Rochelle


Sur le même sujet

Grogne des avocats

Les + Lus