"Tête haute" un magazine de 60' sur la lutte des fondeurs diffusé ce soir sur France 2

Fin 2011, le groupe Montupet, sous-traitant en culasses pour voitures, propose à ses salariés des Fonderies du Poitou d'Ingrandes (86) une baisse de 25 % de leur salaire. Ceux-ci entament alors une longue lutte filmée au jour le jour par un réalisateur. Son film est diffusé ce soir sur France 2.

Quand Yves Gaonac'h a décidé de tourner les premiers plans de ce reportage, il ne se doutait pas qu'il entrait dans une histoire qui allait durer 8 mois. Les salariés de la Fonderie du Poitou Alu ont tenu en haleine les médias et l'actualité sociale de la Vienne pendant des semaines. Le réalisateur décrit des salariés très impliqués, très organisés, capables de "monter des coups" pour se faire entendre, capables aussi de plonger dans des dossiers économiques et juridiques complexes. 

Accompagner un mouvement social dans la durée avec une caméra permet de montrer ce que les journaux télévisés ne peuvent capter dans un reportage d'1'30. Les moments d'espoir où la complicité avec les commerçants d'Ingrandes permet aux salariés de mesurer l'impact de leur lutte.

La caméra s'attarde sur les coulisses de ce combat : les négociations en direct avec les banques du groupe, la confiance qui s'installe entre la quinzaine de personnes qui composent l'intersyndicale, l'humour qui permet de dépasser les moments de doute. 

Voici un extrait de "Tête haute : 8 mois de bagarre".
Réalisteur : Yvesn Gaonac'h

Sur le plateau du Midi Pile de F3 Poitou-Charentes, le réalisateur a répondu ce mardi aux questions de Sandrine Leclère. Voici l'interview d'Yves Goanac'h.
 

Itw : Sandrine Leclère

 

Écrit et réalisé par Yves Gaonac'h.
Produit par Rouge Productions.
Avec la participation de France Télévisions et Centre national du cinéma et de l'image animée
Diffusion ce mardi 9/09/2014 à 22h35
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité