Le réveil économique de la filière glisse

Après quelques années de dépression, la filière surf et glisse amorce son réveil. Les grosses entreprises se sont restructurées et commencent à en récolter les fruits. L'innovation est au coeur de ce nouveau souffle 

© cc by Jean-Marc Astesana

Des initiatives pour offrir un nouvel élan à l'industrie de la glisse 

Les grosses entreprises misent sur l'innovation. Elles se sont restructurées pour réagir à la crise qui a touché leur secteur. C'est le cas de Rip Curl qui a décidé de se recentrer sur ses fondamentaux comme l'équipement surf. 

L'union fait la force

Olatu Leku, le lieu où casse la vague en basque, est une zone destinée à accueillir des industries et des services en développement dans les domaines du surf, du skateboard, du snowboard et de toutes les activités liées au secteur économique de la glisse. 
D’une surface de 2 250 m2, l’espace Olatu Leku basé à Anglet accueille un hôtel d’entreprises avec des services annexes, une pépinière, des salles de conférences et un restaurant.
Les créateurs d’entreprise et les jeunes sociétés disposent de services mutualisés à coûts réduits (salles de réunions, showroom, matériel de bureau, crèche d’entreprise).C'est le projet EuroSIMA créé en 1999, qui œuvre au développement de l’industrie de la glisse en Aquitaine.

Regardez le reportage de Laurence Pourtau et de Guillaume Decaix
fin de crise du surf

Interviennent dans ce reportage:
- Wilco Prins, PDG Rip Curl Europe
- Frédéric Basse, président Eurosima
- Imanol ARRIZABALAGA, PDG Napcoglobal

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
surf économie archives sport littoral
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter