• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

LGV Poitiers-Limoges toujours d'actualité ?

Le projet de la ligne à grande vitesse Poitiers Limoges verra-t'il le jour ? / © France 3
Le projet de la ligne à grande vitesse Poitiers Limoges verra-t'il le jour ? / © France 3

Selon la Cour des Comptes la LGV Poitiers-Limoges ne serait pas rentable. Les chiffres de fréquentation seraient largement surévalués. Un information qui vient contrer les espoirs des partisans de la ligne, de nombreux élus du Limousin notamment .

Par Nicole Bremaud

La Cour des Comptes se penche sur la rentabilité des lignes à grandes vitesse dans un rapport qui sera présenté jeudi. Parmi ces lignes, le projet de liaison entre Poitiers et Limoges. RFF aurait gonflé les chiffres de la fréquentation. Le tronçon mettrait Limoges à 2 heures de Paris et à 45 mn de Poitiers.


Quel projet ?


La LGV circulera-t'elle un jour entre Poitiers et Limoges? Le barreau Poitiers-Limoges lancé dès 2004 par Jean Pierre Raffarin alors 1er ministre est confirmé en 2007 lors du Grenelle de l'environnement.  Ce projet d'une centaine de kilomètres devrait coûter un peu plus de 2 milliards d'euros.

Un investissement déraisonnable pour les anti-LGV. De nombreuses manifestations d'opposants à la LGV Poitiers Limoges ont lieu dans les 2 régions. Ils défendent la modernisation du TER et l'amélioration de la ligne POLT, des projets moins coûteux et moins traumatisants pour l'environnement.

En mai 2013, l'enquête d'utilité publique pour la ligne LG Poitiers-Limoges est cependant lancée. Parrallèlement le gouvernement crée une mission chargée de définir les priorités parmi les 14 lignes à grande vitesse qui sont à l'étude en France. La création de cette mission est un coup dur pour les partisans de la LGV, des élus du Limousin et de Poitiers pour qui, ce projet ne plus être remis en question.
Face aux difficultés de son financement et aux réserves émises par les conseils généraux, de la Vienne, de la Corrèze, du conseil régional de Poitou-Charentes, des villes de Brive et de Poitiers, le projet est ajourné pour raison économiques en novembre 2013. Le gouvernement suit les préconisations du rapport Duron qui estime le projet couteux.

Alors que le projet est censé être enterré, la rencontre des élus du Limousin avec François Hollande leur redonne espoir. Lors de cette rencontre le 29 septembre dernier, en présence du préfet de région du Limousin Michel Jau, il a été question de la nouvelle tranche d'études prévue sur le dossier de la LGV Limoges-Poitiers. Le préfet de Région, a précisé qu'il participerait bien au co-financement de ces études et que la région Limousin débourserait 5.5 millions d'euros supplémentaires pour le financement des études de la LGV.

 Reportage d’Isabel Hirsch et Julien Delage. Intervenants : Nicolas Bourmeyster, Président Collectif Non à la LGV Poitiers-Limoges, Marie Herbet journaliste webmédia Contexte, Catherine Coutelle, Députée de la Vienne (PS).

LGV Poitiers-Limoges





A lire aussi

Sur le même sujet

Réunion concernant les bassines

Les + Lus