La polémique continue au centre équestre d'Ambazac (Haute-Vienne)

Samedi matin, les propriétaires des poneys du centre équestre du Domaine de Muret n'ont pas pu entrer. Une interdiction ordonnée par la maire de la commune. Ces propriétaires protestent contre le licenciement d'un salarié du centre.

Le centre équestre d'Ambazac participe à l'opération. (Image d'illustration)
Le centre équestre d'Ambazac participe à l'opération. (Image d'illustration) © France 3 Limousin
Depuis juillet dernier, les propriétaires des poneys du centre équestre du Domaine de Muret à Ambazac ne sont pas d'accord avec la décision de la maire de la commune. Vincent Carles, salarié du centre depuis 23 ans, a été licencié cet été par la mairie. Pour justifier son éviction, l'équipe municipale a invoqué des erreurs de management et de gestion financière.

Pour Vincent Carles, la raison de son licenciement viendrait d'une lettre envoyée à la mairie en 2013. Un moniteur du centre aux agissements suspects est mis en cause dans cette lettre. "Ce moniteur est aujourd'hui le nouveau référant du centre équestre", explique Vincent Carles. 
durée de la vidéo: 01 min 55
VIDEO. Polémique au centre équestre d'Ambazac

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
polémique social