Les médecins généralistes en grève pendant les fêtes

Les principaux syndicats de médecins généralistes appellent à la grève. Ils protestent notamment contre la généralisation du tiers payant lors des consultations.

© maxppp
Les médecins généralistes sont appelés par leurs principaux syndicats à fermer leur cabinet et à faire la grève des gardes à partir de mardi et jusqu'au 31. Les spécialistes sont également appelés à se joindre au mouvement à partir de mercredi.

Ils réclament une revalorisation de leurs tarifs, ils dénoncent la généralisation du tiers payant qui risque selon eux de les faire crouler sous la paperasse.

Avec le tiers payant généralisé, pour une consultation à 23 euros, le patient n'avancera ni les 15,10 euros pris en charge par la Sécurité sociale (5,90 euros si ça n'est pas son médecin traitant), ni les 6,90 euros à la charge des mutuelles (pour ceux qui en ont).

Ce sera au médecin de se faire payer par l'Assurance maladie et les complémentaires santés. Soit quelque 400 assureurs différents. Une lourdeur administrative que redoutent la plupart des praticiens.

Ils refusent également que les pharmaciens soient autorisés à pratiquer les vaccins.

Le mouvement est assez bien suivi dans la région, mais il y a malgré tout des voix discordantes, comme celle de Jean-Louis Levesque, représentant du syndicat MG France de Charente, un syndicat qui appelle pourtant à la grève.

Propos recueillis par Jérôme Deboeuf et Cécile Landais.
grève des médecins

Quelques conseils si vous aviez la mauvaise idée de tomber malade pendant les fêtes :

 


Il vous faudra alors compter sur votre bonne étoile, puisque 70% de cabinets seront fermés, selon la confédération des syndicats médicaux français (CSMF).

Votre généraliste peut, aussi, ne pas faire grève, mais seulement avoir pris quelques jours de congés. Dans ce cas, peut-être aura-t-il prévu un remplaçant.

Les Agences régionales de santé (ARS) ont l'obligation de veiller à garantir qu'un nombre suffisant de médecins sont disponibles les soirs, nuits et week-ends dans chaque département, avec un minimum de cabinets médicaux ouverts en journée.

Dans chaque département, en appelant le 15, vous serez orientés vers un médecin de garde. Ce dernier pourra réaliser une pré-consultation téléphonique, et même vous envoyer une ordonnance, ainsi que vous indiquer les praticiens disponibles.

Les soins seront assurés, mais attendez-vous à beaucoup attendre...

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé