Poitou-Charentes : nombreux incidents pendant la minute de silence après l'attentat de Charlie Hebdo

Najat Valaud-Blkacem, ministre de l'Education nationale / © AFP ImageForum
Najat Valaud-Blkacem, ministre de l'Education nationale / © AFP ImageForum

Après le rassemblement et l'émotion qui ont suivi les dramatiques événements de la semaine dernière, les enseignants se retrouvent face aux interrogations de leurs élèves. Hier mardi, la ministre de l'Education nationale a reçu les recteurs pour leur indiquer la marche à suivre.

Par Bernard Dussol

Incidents pendant la minute de silence, commentaires et tweets provocateurs ou qui affichent des soutiens à l'équipée sanglante des frères Kouachi, ces éléments témoignent d'une difficulté pour les enseignants à faire passer un discours sur les valeurs de tolérance et de démocratie.

Les regards se tournent à présent vers l'école alors que Najat Valaud-Belkacem, indiquait récemment : "Il faut que tous les élèves aient des réponses à leurs interrogations". La ministre de l'Education nationale recevait hier mardi les recteurs des différentes académies. Ils devront aider et peut-être même mieux former le corps enseignant dans cette démarche pédagogique qui peut s'avérer compliquée dans certains établissements.

Le reportage de Marie Noelle Missud et Laurent Gautier.
Charlie : l'école en première ligne
Reportage de Marie-Noëlle Missud et Laurent Gautier


Sur le même sujet

Les + Lus