Cet article date de plus de 5 ans

Professeur de philo de Poitiers suspendu : le recteur s'explique

Une semaine après avoir suspendu pour quatre mois un enseignant du lycée Victor Hugo pour apologie d'actes de terrorisme, le recteur de l'académie de Poitiers Jacques Moret s'explique,pour la première fois. 

© FTV
Questionné sur la sévérité de la sanction prononcée à l'égard de Jean-François Chazerans, suspendu quatre mois pour apologie d'actes de terrorisme auprès de ses éléves, le recteur de l'académie de Poitiers Jacques Moret a jugé que sa réaction n'avait pas été "trop forte". 

Je me dois de protéger les élèves et les enseignants par rapport à ce qui se passe à l'intérieur de l'école. Il y a eu une plainte de parents d'élèves, j'examine la plainte


a-t-il déclaré, ajoutant qu'une inspection est en cours pour entendre l'enseignant. 

Au vu des éléments du dossier, pour Jacques Moret,

il apparaît qu'il faut poursuivre l'instruction de façon à démêler le vrai du faux.


Le recteur a également rappelé que le procureur avait été saisi de l'affaire et qu'il avait ouvert une instruction préliminaire à l'encontre de Jean-François Chazerans. 

Dans cette affaire, le professeur de philosophie nie les accusations dont il fait l'objet. Sa mise à pied suscite nombre de soutiens; une manifestation rassemblant quelque 200 personnes s'est tenue ce mercredi à Poitiers. 




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation attaque au siège de charlie hebdo polémique