Cet article date de plus de 6 ans

Vente de la collection Baillon : Alain Delon n'apprécie pas que son nom soit utilisé

Lors de la vente de la collection de voitures exceptionnelle ayant appartenu à Roger Baillon, un transporteur de Niort (79), tous les regards se sont portés sur une Ferrari 250 California ayant brièvement appartenu à Alain Delon. L'acteur déplore que son nom soit utilisé pour faire monter les prix.
La Ferrari 250 California Spyder ayant appartenu à Alain Delon vendue aux enchères le 6 février 2015 à Paris.
La Ferrari 250 California Spyder ayant appartenu à Alain Delon vendue aux enchères le 6 février 2015 à Paris. © Maxppp
L'acteur Alain Delon  s'était exprimé avant la vente qui s'est déroulée le 6 février au salon Rétromobile à Paris et qui a atteint des enchères "historiques". Une vente dirigée par la maison Artcurial qui présentait 59 automobiles prestigieuses découvertes par hasard en 2014 dans les Deux-Sèvres. Ses voitures avaient été acquises par Roger Baillon, un transporteur de Niort, qui en raison d'un revers de fortune, n'a pas pu les rénover, se contentant de les entreposer dans une grange.


Alain Delon en colère

"La maison de ventes se sert de mon nom pour faire monter les prix. J'ai eu cette Ferrari de 1963 à 1965, au moment du film "Le Guépard". Je l'ai revendue il y a donc 50 ans!" a dit Alain Delon.

"Elle m'a appartenu pendant deux ans seulement. Cela n'a rien à voir avec mes collections de tableaux, mon vin ou mes armes", a ajouté l'acteur.

Alain Delon estime "qu'il a été fait beaucoup trop de bruit autour de la "California de Delon" qui a enflammé les estimations". La voiture a finalement été vendue pour 16,3 millions d'euros.


Le buzz autour du nom d'Alain Delon

L'acteur dénonce "une supercherie", déplorant par ailleurs que la couverture du catalogue de la vente est une photo "le représentant avec l'actrice Jane Fonda dans une autre Ferrari que celle mise en vente".
"Je n'ai pas pris part à la réalisation du catalogue Artcurial", a ajouté  Alain Delon. "Tout ce qui a pu être indiqué, mentionné, écrit, concernant la vente de cette voiture a été fait sans mon assentiment."
La maison de ventes Artcurial se défend en affirmant  "qu'elle effectue un travail rigoureux pour présenter dans ses catalogues la provenance
des lots qui lui sont confiés, comme c'est l'usage pour les maisons de vente internationales".



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
people automobile