Cet article date de plus de 6 ans

Bordeaux réussit sa sortie à Chaban face à Nantes

Un doublé de son attaquant uruguayen Rolan a permis à Bordeaux de battre Nantes (2-1) et de réussir sa dernière au stade Chaban-Delmas, samedi soir, à l'occasion de la 36e journée de L1.
Cette victoire, longue à se dessiner face à des Nantais venus sans complexe et qui ont pris l'avantage au quart d'heure, permet aux Girondins de conforter leur sixième place, avec six points d'avance sur Montpellier, qui compte un match de moins à disputer dimanche à Lens, et qui inaugurera le Nouveau Stade le 23 mai lors d'une dernière journée décisive.

De quoi motiver ses successeurs, dominateurs d'entrée à l'image de ce centre de Mariano repris à côté par Kiese Thelin (3). Un derby de l'Atlantique, affiche vintage des années 1980, n'est jamais un match comme un autre dans une saison. L'édition 2015 ne dérogera pas à la règle, avec pour commencer une histoire de penalties. Alors que Nantes, plus faible attaque de L1, avaient du mal à s'approcher du but de Carrasso, M. Gautier sifflait un penalty pour un accrochage entre Mariano et Bangoura, transformé par Veretout (0-1, 15).

Compensation ou pas, l'arbitre donnait la même sentence contre Vizcarrondo, auteur d'une main sur une déviation de Plasil, et Rolan égalisait et évitait à son équipe de trop cogiter (1-1, 19). Passées ces premières vingt minutes, la tension retomba, la faute à pas mal de déchets techniques, notamment dans les centres et parce qu'aucune équipe n'arrivait
à prendre l'ascendant.

Pour rallumer la flamme, il fallut attendre une flèche, violente, de Khazri qui échoua sur la barre de Riou (63) mais c'est la rentrée du besogneux Crivelli qui changea la donne. En plus d'apporter un second souffle à ses partenaires, le jeune attaquant montra qu'il en avait dans les pieds à l'image de cette remise géniale suite à un débordement de Maurice-Belay pour Rolan qui s'offrait un doublé et donnait la victoire aux hommes de Sagnol, plus que jamais en course pour l'Europe (2-1, 69).

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
girondins de bordeaux football