Allergies : attention aux graminées dans le Limousin

Selon le bulletin publié le 18 mai 2015 par Limair (association de qualité de l'air), les derniers prélèvements à Limoges réalisés entre le 11 et le 16 mai font état d'un risque allergique élevé. Sortez les mouchoirs ! 

Selon les derniers prélèvements effectués entre le 11 et 16 mai 2015 sur les sites des facultés de médecine et de pharmacie de Limoges, le niveau des graminées est plutôt élevé. Avec 322 grains/m3/semaine, le niveau du RAEP (Risque Allergique lié à l'Exposition aux Pollens) grimpe à 4 sur une échelle qui va de 0 (risque faible) à 5 (risque très élevé).

Ces prélèvements sont réalisés en partenariat avec Limair, Allergolim, l'ARS Limousin, l'Université de Limoges et le RNSA. Le  Réseau National de Surveillance Aérobiologique publie d'ailleurs chaque semaine une carte de vigilance, un peu sur le même principe qu'une carte météo, mettant en évidence les risques allergiques. Jusqu'au 22 mai, le Limousin est en niveau élevé, comme la majeure partie du territoire mais les graminées atteignent un niveau particulièrement haut.


Parfois appelé simplement rhume des foins, l'allergie aux pollens de graminées peut s'avérer handicapante pour certaines activités extérieures. Du simple nez qui coule aux inflammations des muqueuses, les allergies peuvent également déclencher des crises d'asthme.

Pour éviter ces désagréments, le mieux est d'éviter les graminées lorsqu'on est allergique, mais ce n'est pas toujours possible de rester cloîtrer chez soi. Il faut donc limiter les sorties, fermer les fenêtres y compris celle de sa voiture... Et pas seulement à la campagne !