• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Accord PS/EELV : Françoise Coutant n°2 sur la liste Dauré. La place des écologistes en Poitou-Charentes

Françoise Coutant (EELV) et Alain Rousset (PS) après l'annonce de la fusion de leur listes pour le second tour des régionales le 13 décembre. / © MAXPPP
Françoise Coutant (EELV) et Alain Rousset (PS) après l'annonce de la fusion de leur listes pour le second tour des régionales le 13 décembre. / © MAXPPP

Après l'accord de fusion passé entre le Parti Socialiste et Europe-Ecologie-Les Verts, les nouvelles listes de candidats pour le second tour des élections régionales ont été dévoilées aujourd'hui. 

Par Christine Hinckel

Au total, 17 candidats écologistes ont été retenus sur les listes communes PS/EELV dans la grande région Aquitaine/Limousin/Poitou-Charentes et 10 pour les quatre départements du Poitou-Charentes dont la moitié pourrait être en position éligible. Les écologistes avaient récolté 5,60% des voix au niveau régional au 1er tour et un score plus élevé en Poitou-Charentes.


Charente : Françoise Coutant remplace Martine Pinville en N°2

En Charente, Françoise Coutant qui était à la fois tête de liste régionale et départementale pour EELV, occupe désormais la deuxième place sur la liste de Jean-François Dauré, tête de liste du PS. Les négociations ont été âpres dans ce département où Françoise Coutant, tête de liste régionale, avait affirmé qu'elle souhaitait occuper la 1ère ou la 2ème place. Elle hérite donc de la deuxième au détriment de Martine Pinville, secrétaire d’état chargée de l'artisanat et du commerce qui redescend à la quatrième place et devrait également prendre l'une des deux vice-présidences négociées au futur conseil régional. Une autre femme écologiste, la conseillère départementale Maryse Lavie-Cambot est elle aussi présente sur cette liste commune en 8ème position.


Vienne : "une fusion naturelle"

Dans la Vienne, Léonore Moncond'huy qui consuisait la liste verte départementale se retrouve en quatrième place après la fusion avec celle de Jean-François Macaire (PS), une place qui pourrait lui assurer un siège dans le futur conseil régional.Thierry Perreau, conseiller municipal d'opposition EELV depuis 15 ans à Loudun, occupe la septième place de la liste commune juste derrière Benoît Tirant, premier secrétaire fédéral dans la Vienne. C'est dans la Vienne que les écologistes avaient réussi leur meilleur score au 1er tour avec 10,24% des suffrages. 
Lors d'une conférence de presse commune ce matin, Jean-François Macaire, actuel président de la région Poitou-Charentes a rappelé que "la question environnementale a toujours été la priorité dans la région".

"La fusion est naturelle car on travaillait ensemble depuis déjà 10 ans" a-t-il ajouté.


Pour sa part, Léonore Moncond'huy a rappelé le devoir de mobiliser les abstentionnistes entre les deux tours et "la nécessité de faire des transports du quotidien une priorité".
Jean-François Macaire (PS) et Léonore Moncond'huy (EELV) en campagne sur le marché des Couronneries à Poitiers. / © C.de Ponchalon. France 3
Jean-François Macaire (PS) et Léonore Moncond'huy (EELV) en campagne sur le marché des Couronneries à Poitiers. / © C.de Ponchalon. France 3

Charente-Maritime : deux candidats EELV en position éligible

En Charente-Maritime, trois candidats écologistes sont présents sur la liste conduite par Gérard Blanchard (PS), dont deux pourraient être en positions éligibles. Stéphane Trifiletti, tête de liste départementale EELV au 1er tour et porte-parole régional Poitou-Charentes, pointe à la neuvième place et Katia Bourdin à la dixième. Un autre candidat écologiste Patrick Moquay occupe la 13ème place.


Deux-Sèvres : trois candidats EELV

Dans les Deux-Sèvres, EELV, comme dans la Vienne, obtient la quatrième position sur la liste conduite par la socialiste Nathalie LANZI. Nicolas Gamache, le maire de Coutières, se retrouve donc a priori en position éligible. Deux autres candidats EELV sont présents à la 11ème et 12ème place, il s'agit de Monique Johnson et Guilllaume Riou.




A lire aussi

Sur le même sujet

Interview d' Eloïse Morel du Collectif du 8 mars de Poitiers

Les + Lus