Agents des routes : sensibiliser les usagers aux dangers du métier

Publié le Mis à jour le
Écrit par Hélène Abalo

Depuis début 2018, ce sont 8 accidents qui ont impliqué des agents ou leur véhicule lors d'une intervention sur le réseau de la direction interdépartementale des Routes (DIR) Centre-Ouest dont fait partie le Limousin. Une opération de sensibilisation aux dangers était organisée ce 16 octobre.

 
Agents des routes : ils font un métier dangereux, pensez-y !


On les appelle parfois les hommes en orange. Avec leur gilet fluo, difficile de les manquer et pourtant... Depuis début 2018, les agents des routes du ressort de la DIR centre-Ouest ont été victimes de 8 accidents. Matériel percuté, engins accidentés et des grosses frayeurs pour les personnels. Souvenez-vous de l'image de ce fourgon déglingué par un poids lourd alors qu'il protégeait un véhicule en panne. 
 

Pour se rendre compte du danger qu'encourent ces agents qui interviennent sur les pannes, les accidents, les obstacles et les chantiers sur les bords des routes nationales, la DIRCO direction interdépartementale des Routes (DIR) Centre-Ouest organisait une opération de sensibilisation à destination des chauffeurs routiers ce 16 octobre à Parsac-Rimondeix dans la Creuse. 


Simulation, immersion

Rien de tel que de se mettre dans la peau d'un agent des routes pour comprendre : équipé d'un casque de réalité virtuelle, ceux qui se sont pliés à l'exercice ont pu se rendre compte des distances, de la vitesse, du danger... 

► Vous aussi faites l'expérience en navigant dans cette vidéo à 360°
 
Les véhicules passent parfois à toute vitesse à 20 cm de l'homme en orange, à moins de 50 cm d'un fourgon.

Pour éviter le pire, quelques bons comportements sont à adopter : 
  • Ralentir à l'abord d'un chantier et de préférence bien en amont de la flèche lumineuse de rabattement
  • S'écarter le plus possible en changeant de voie si possible et en ayant pris soin de jeter un oeil dans ses rétroviseurs
  • Augmenter les distances de sécurité

Chaque année, les 450 agents de la DIR Centre-Ouest (Nouvelle Aquitaine, Centre-Val-de-Loire et partiellement Pays de la Loire, Auvergne-Rhône-Alpes et Occitanie) effectuent 1 500 interventions, soit 3 à 4 sorties par jour. Depuis 2014, au niveau nationale, 120 agents ont été blessés, 3 ont été tués.