Cet article date de plus de 7 ans

Alava : le cru design

On se croirait au bout du monde et pourtant nous sommes à une centaine de kilomètres de Bayonne. Au sud de la province basque espagnole d'Alava, sur ces terres chargées d'histoire, le XXI°siècle a fait une entrée spectaculaire avec l'apparition d'œuvres architecturales ultra contemporaines.
L'étonnante construction de Franck Ghery pour la Bodega de Los Herederos sur le vignoble Marques de Riscal
L'étonnante construction de Franck Ghery pour la Bodega de Los Herederos sur le vignoble Marques de Riscal © FlickrCC
Magazine du Pays Basque : Alava le cru design

Un pari un peu fou, qui a débuté au pied du village de Laguardia, avec le projet Ysios entre 1999 et 2001.  Une bodega (cave) pour des vins haut de gamme, pensée comme une sculpture par l'architecte Santiago Calatrava. Une sihouette  de bois et d'aluminium naturel,  protégée par les montagnes de la Sierra de Cantabrie. Un lieu en forme de vague qui permet l'élaboration artisanale de crus de grande qualité (Réserve ou Edition limitée à 5000 bouteilles maximum). Un dialogue entre la nature et l'œuvre, désormais entré dans l'histoire du design. Car ce lieu est unique au monde.

Un peu plus loin, voici  le vilage d'El Ciego dont la renommée internationale a explosé en 2006. Lorsque pour les célèbres vignobles Marqués de Riscal, l'imaginatif architecte du Guggenheim de Bilbao, Franck Gehry, a crée un hôtel de grand luxe. Au centre du chai historique de 1858. Un édifice aux courbes exhubérantes. Et aux trois couleurs, or, rose, et argent, qui rappellent une bouteille de vin.
Les touristes du monde entier,  amateurs d'art et de vin, s'y pressent avec émerveillement.

Tout près de là, la dernière création spectaculaire en Alava est l'Hôtel Viura. Une compilation de cubes étonnants, en bois, acier, et béton, dans un village médiéval d'à peine 300 habitants. Quand l'hôtel est sorti de terre en 2010, cela a tout d'abord été un choc pour la population. Même si l'architecte de l'édifice est une enfant du pays, soutenue par deux frères designers connus au Pays basque espagnol, Joseba et Xabier Aranburu. Mais le projet, porté par la municipalité, est devenu un véritable moteur économique, créant des emplois, et surtout permettant aux visiteurs des 43 caves viticoles du village, de rester un peu plus longtemps sur place.

Le tourisme œnologique et artistique est désormais indissociable de cette province aux paysages époustouflants. Une région qui a su prendre le risque de la modernité pour mieux conserver sa  précieuse culture ancestrale du vin.

Un magazine de Stéphanie Deschamps, Fabien Cordier et Brigitte Sandeaux

 


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
à l'antenne pays basque architecture et urbanisme viticulture espagne