Assassinat terroriste d'un enseignant dans les Yvelines : où et quand s'organisent les hommages en Poitou-Charentes ?

Au lendemain de l'assassinat terroriste d'un enseignant en région parisienne, de nombreux appels à lui rendre hommage s'organisent partout en France. Le point sur ces rassemblements prévus en Poitou-Charentes, à Poitiers, Niort, Angoulême, etc. 

Des fleurs déposées devant le collège du Bois d'Aulne, où travaillait Samuel P., professeur décapité en pleine rue quelques jours après avoir montré des caricatures de Mahomet à ses élèves dans le cadre d'un cours.
Des fleurs déposées devant le collège du Bois d'Aulne, où travaillait Samuel P., professeur décapité en pleine rue quelques jours après avoir montré des caricatures de Mahomet à ses élèves dans le cadre d'un cours. © EPA-EFE/YOAN VALAT
Un enseignant âgé de 46 ans a été assassiné vendredi 16 octobre à Conflans-Sainte-Honorine, dans les Yvelines. Il a été décapité en pleine rue, quelques jours après avoir montré à ses élèves, lors d'un cours, des caricatures de Mahomet.

Un hommage national lui sera rendu, a déjà annoncé l'Elysée. En attendant, des rassemblements spontanés s'organisent dans toute la France ce week-end, à l'initiative de citoyens ou de syndicats de l'enseignement national. 

C'est aussi le cas en Poitou-Charentes avec des hommages organisés à Poitiers, Niort, Angoulême, etc.  
 

→ Les rassemblements dimanche à Niort, Poitiers, Royan et Rochefort 

 

→ Hommages lundi à Poitiers, Châtellerault et La Rochelle 

 

"Toute la profession est en deuil" 

Un première manifestation de 200 à 300 personnes, enseignants et élus pour la plupart, s'est rassemblée dès ce samedi devant l'hôtel de ville d'Angoulême. "Je suis prof et je défends la liberté d'expression", "ma religion, c'est la liberté", "soutien aux enseignants", pouvait-on lire sur les pancartes. 

"Toute la profession est en deuil", réagit Alain Heraud, secrétaire général académique du SNES-FSU de l'académie de Poitiers, qui évoque une "onde de choc" depuis hier soir. "C'est un collègue qui est assassiné dans le cadre de ses missions, de son cours d'éducation morale et civique". 

"On accuse tous le coup, il faut absolument se dire que ce qui s'est passé est grave, et qu'il faut y remédier.  Il y a encore beaucoup de travail à faire avec nos élèves, mais aussi leurs parents",
ajoute-t-il. 

→ Regardez la réaction d'Alain Heraud enregistrée par Jérôme Deboeuf et Cécile Landais : 
Assassinat d'un enseignant dans les Yvelines : rassemblement d'hommage à Angoulême



→ Cet article sera actualisé pour lister les différents hommages organisés en Poitou-Charentes 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
terrorisme faits divers