• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Assises de Corrèze : retour en images sur la première journée du procès de la mère de Séréna

Palais de justice de Tulle / © Mathilde Brazeau
Palais de justice de Tulle / © Mathilde Brazeau

La cour d'assises de Corrèze juge à Tulle la mère de Séréna, le bébé dit "du coffre", un cas aux confluents troubles du déni de grossesse, de la dissimulation et de la maltraitance. Retour en images sur les moments forts de cette première journée de procès.

Par Justine Saint-Sevin

Plus de 5 ans après la terrible découverte d'un garagiste de Terrasson en Dordogne, le procès de Maria-Rosa Da Cruz, mère de l’enfant de 2 ans trouvée dans le coffre d’une voiture, a commencé ce lundi 12 novembre. Retour en tweet sur cette première journée.

Le procès de Rosa Da Cruz a débuté à 14h à Tulle. Une trentaine de journalistes accrédités pour couvrir l'affaire se sont rendus sur place. 
L’audience ouverte par le président Gilles Fonrouge, l’accusée a été appelée à la barre puis invitée à décliner son identité. Avant que le tirage au sort des jurés n'ait lieu. La mère de Séréna sera jugée par six femmes dont les deux assesseurs et trois hommes parmi lesquels le président. 
 
Gendarmes, proches de l'accusée, garagiste de Terrasson auteur de la découverte, les témoins ont ensuite été appelés à la barre. Il est alors signifié à l'audience que le mari de l'accusé, qui a bénéficié d'un non lieu, ne pourra pas être présent. Une absence qu'a regretté la cour.
 
Le rappel des faits a été suivi d'une suspension d'audience. L'accusée n'a pu retenir ses larmes. 

Le témoignage de l’adjudant-chef chargé de l’enquête, un peu plus tard, est venu bousculer la version de l'accusée selon laquelle l'enfant aurait vécu dans une pièce de la maison et dans le coffre de la voiture.

Si vous déposez un enfant dans un endroit vous aurez très rapidement de la condensation, mais pas au point d’avoir plusieurs millimètres d'eau. Pas au point d'avoir des larves, des mouches et des asticots (dans le coffre). Cette faune se développe avec les saletés. Nous avions la certitude que l'enfant passait un très long moment dans le coffre avec un cosy particulièrement sale


En fin de journée, le président a invité journalistes et plus globalement le public présents à quitter la salle. Le tout dans un souci de préservation de l'anonymat de l'enfant alors que des vidéos de la fillette allait être diffusées à la Cour. C'est ainsi que s'est clos cette première journée.
 
Affaire Séréna - 1ere journée du procès de Maria Rosa Da Cruz
Le procès de Maria Rosa Da Cruz, la mère de la petite Séréna, s'est ouvert lundi 12 novembre 2018 aux Assises de Corrèze. L'enfant avait été retrouvé en 2013, dans le coffre d'une voiture, dans un état déplorable, alors qu'elle était âgée de deux ans. Tout ce temps, l’existence de la petite fille a été cachée par sa mère. Séréna souffre aujourd'hui d'un grave retard psychomoteur. Récit de la première journée du procès par Julie Radenac, Marine Nadal et Sophie Spielvogel. Intervenante : Maître Marie Grimaud, Avocate de l’association « l’innocence en danger »

A lire aussi

Sur le même sujet

Blocage de la zone commerciale à Lescar par les "gilets jaunes"

Les + Lus