Attentats du 13 novembre : l'impossible deuil d'Elisabeth Boissinot

Publié le Mis à jour le
Écrit par Hugo Lemonier .
durée de la vidéo: 01 min 47
Un reportage d'Isabel Hirsch, Laurent Gautier, France 2 et Carine Grivet

C'était il y a un an. Chloé Boissinot était fauchée par une rafale alors qu'elle se trouvait à la terrasse d'un bar du 11e arrondissement. Depuis sa maison dans la Vienne, la maman Élisabeth tente de tourner cette page douloureuse de sa vie.

Ce 13 novembre, Babette Boissinot commémorera la mort de sa fille, Chloé, tombée sous les balles des terroristes, à la terrasse du Carillon (Paris XIe).



Depuis un an, elle arpente les plateaux télé, crie sa douleur et "demande justice". "Quand j'en parle, quand la télé en parle, Chloé reste dans l'esprit des gens", explique-t-elle. Aujourd'hui, les frères et soeurs de la disparue demandent à la mère de famille de faire son deuil. Cet horizon paraît encore lointain pour Babette Boissinot, qui souhaite désormais être confrontée au dernier survivant des attentats de Paris, Salah Abdeslam.

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité