Basket : Pau-Orthez et Boulazac à l'arrêt à cause du coronavirus

Le début de saison de championnat de Basket (Jeep Elite) est très impacté par la crise sanitaire. Tout l'effectif professionnel de Pau-Lacq-Orthez est positif au Covid-19 et Boulazac en Dordogne n' a pas encore joué un seul match.
© MaxPPP - Thierry Larret
La nouvelle est tombée : le match contre Monaco le 12 octobre est annulé. C'est désormais l'ensemble de l'effectif professionnel de Pau-Lacq-Orthez qui est positif au Covid-19. "A ce jour, c’est tout l’effectif professionnel qui est concerné tout comme la quasi-totalité de l’effectif Espoirs", a indiqué le club dans un communiqué."Les deux équipes sont à l’arrêt, le club poursuivant l’application du protocole sanitaire de la LNB".  

Les dirigeants palois ont fait preuve de légèreté

La détection de ce foyer avait provoqué une polémique. Lundi 28 septembre, les Béarnais devaient faire leur rentrée à domicile et accueillir Le Mans au Palais des sports. Le match avait été reporté à une heure du coup d'envoi et avait provoqué la colère du président du Mans Sarthe basket. Le lendemain, Christophe Le Bouille, fustigeait dans une interview au « Maine Libre » l’attitude « irresponsable » du club béarnais.
 
Selon ce dernier, "les dirigeants palois ont fait preuve de légèreté et n’ont pas respecté le protocole mis en place » soutenant « qu’il faut savoir que des espoirs de Pau, qui avaient des symptômes, ont fait le déplacement à Chalon dans le bus des pros. Faire voyager tout ce monde-là, pour un si long trajet dans un bus de 50 places, c’est irresponsable dans le contexte actuel."

Les dirigeants de L'Elan avaient alors décidé de réagir :  " Après les accusations portées par le président du club du Mans Sarthe Basket, M. Christophe Le Bouille, à l’encontre des dirigeants de l’Elan Béarnais, ceux-ci tiennent à démontrer, point par point, que l’ensemble des propos tenus est erroné. Loin de toute polémique bien inutile en ces temps de crise sanitaire qui appelle à la responsabilité de chacun et à la solidarité entre tous, le président Didier Rey et le directeur Didier Gadou souhaitent simplement rappeler que l’Elan Béarnais s’attache à respecter à la lettre le protocole LNB en vigueur".
 

Sévèrement touché, l’Elan Béarnais n’en est que plus solidaire et souhaite revoir tous les siens au plus vite sur les parquets.

Elan Bérnais

"Leur santé est bonne"

"La contamination s'est faite entre joueurs. Nous avons d'abord eu quatre premiers jouers positifs, et on attendait avec impatience les autres résultats. Malheureusement, les cinq suivants ont été positifs, a expliqué Didier Rey, président de l'Elan béarnais, invité du 19/20 de France 3 Aquitaine. La contamination a du se faire en amont, et il est très difficile de savoir où, comment et avec qui".

Le président de l'Elan béarnais a également donné des nouvelles des joueurs. "Leur santé est bonne, ils sont tous asymptomatiques, ils se soignent dans leur famille (...) Je crois que cette épreuve est assez compliquée à traverser, j'espère qu'à la sortie nous retrouverons encore plus de solidarité que ce que nous avions avant cette contamination". De nouveaux contrôles ont été effectués ce lundi 05 octobre. Ils concernent toutes les personnes dont le test était positif lundi dernier.

Boulazac Basket Dordogne également à l'arrêt

Le début de saison de championnat du Boulazac Basket Dordogne est aussi fortement perturbé. Contrairement aux Palois, les Périgourdins n'ont pas joué un seul match. Le BBD n'a pas pu recevoir Nanterre samedi 3 octobre au Palio. Il s'agit de la troisième rencontre reportée à cause de l'épidémie depuis le 26 septembre.
 

Un protocole de reprise très strict

Le club compte six nouveaux cas de Covid-19. Ce sont des tests réalisés mercredi 30 septembre qui se sont révélés positifs. Seul le groupe professionnel est concerné. De nouveaux examens doivent être pratiqués ce lundi 05 octobre. Pour les joueurs qui redeviendront négatifs, le chemin sera encore long. 

Ils devront suivre un protocole de reprise très strict et passer toute une batterie d’examens, dont un test d’effort et une échographie cardiaque avant de retrouver l’entraînement collectif. Si, à l'issue de ces nouveaux contrôles, le club affiche moins de trois cas positifs, alors le championnat pourra enfin débuter pour les Périgourdins avec un déplacement à Boulogne/Levallois vendredi 9 octobre à 20 heures.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
béarn elan bearnais basket-ball sport boulazac basket