Beethoven : réinventé par le jazzman Paul Lay

Natif d'Orthez, le pianiste Paul Lay, 36 ans, se taille une place de choix sur la scène jazz internationale. Et il ne s'interdit pas d'explorer d'autres univers musicaux. Beethoven en sait quelque chose : concert-hommage jazz et iconclaste au maître allemand.
Le pianiste Paul Lay
Le pianiste Paul Lay © Ugo Ponte/ONL
Depuis dix ans, Paul Lay se taille une place de choix sur la scène jazz. Le natif d'Orthez dans le Béarn engrange les reconnaissances de ses pairs et du public :
Voir cette publication sur Instagram

Ô joie ! Une victoire du jazz ! Merci ! LAURÉAT « ARTISTE INSTRUMENTAL » aux VICTOIRES DU JAZZ 2020 ! #jazzpiano #awards #joy #isabelsorling #simontailleu @fondationbnpp @victoiresdujazz

Une publication partagée par Paul Lay (@lay_paul) le


De tous les projets et albums qu'il a menés jusqu'à présent, c'est celui en hommage à Ludwig Van Beethoven, que vous propose de découvrir .3NoA. 

Le pianiste réinvente les plus belles pages de Beethoven en improvisant à partir des thèmes du compositeur.
Il développe au piano de nouvelles formes à partir de fragments d’oeuvres tout en y conservant l’esprit du compositeur : du rythme, des mélodies entêtantes, des ruptures, du silence. Entre musique écrite et improvisée, Paul Lay mêle la partition originale aux autres mondes auxquels sa musique est modelée : le jazz et le blues notamment.

Démonstration : 
Le concert a été enregistré à l’Auditorium du Nouveau Siècle à Lille le 13 juin de cette année.
 
Un moment de musique, de culture, pour toutes celles et ceux en manque de concerts et de spectacles vivants.
 Assistez à la rencontre du jazz et du classique, de Beethoven et de Paul Lay sur .3NoA 

Dimanche 8 novembre à 19.20
Mercredi 11 novembre à 21.55
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
noa à l'antenne vos rendez-vous musique culture concerts confinement société coronavirus - confinement : envie d'évasion