Bordeaux: le Centre de déradicalisation islamiste fait un 1er bilan

Publié le Mis à jour le
Écrit par Laurence Pourtau .

A Bordeaux, le Centre d'Action de Prévention Contre la Radicalisation des Individus (CAPRI) a été créé à l'automne dernier. Près de 130 signalements ont été recensés en Gironde et 27 cas pris en charge par la cellule de prévention.

A Bordeaux, depuis l'automne dernier, 4 personnes travaillent dans cet espace protégé des regards. Un endroit discret où juristes et psychologues recoivent les signalements de de proches, inquiets d'une possible radicalisation islamique d'un enfant . 

Le CAPRI aurait ainsi été alerté sur au moins 127 cas en Gironde .

Il s'agit ici d'une approche préventive pour prendre en charge au mieux ces jeunes en cours de radicalisation. Il faut répérer le plus tôt possible les signes visibles et stopper le processus. 

Ces jeunes ont le plus souvent l'image d'un savant sage qui leur vend une explication du Coran érronée, imaginée et imaginaire



C'est ce qu'explique Tareq Oubrou dans le reportage de Yannick de Solminihac

durée de la vidéo: 01 min 18
le CAPRI de Bordeaux a recensé ^près de 130 jeunes en gironde qui montraient des signes de radicalisation islamiste






Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité