Cet article date de plus de 7 ans

Bordeaux est ambitieux

Vainqueurs à trois reprises de la coupe de la Ligue, les Girondins veulent aller loin dans une compétition qui offre un ticket européen au vainqueur. Mais pour accéder aux quarts de finale, il faudra éliminer Rennes. ( À suivre mercredi à 20H55 sur France 3 Aquitaine).
Les Girondins à l'échauffement (Tel Aviv le 11/12/2013)
Les Girondins à l'échauffement (Tel Aviv le 11/12/2013) © JACK GUEZ / AFP
Au Haillan, ils n'arrêtent jamais. Les Bordelais n'ont pas eu le temps de savourer leur quatrième place en championnat, qu'ils défendront dimanche à Marseille, qu'il a fallu préparer ce huitième de finale de la coupe de la Ligue. En Bretagne, ils disputeront leur vingt-cinquième match de la saison toutes compétitions confondues.

Avec ce rythme infernal, le relâchement guette. Mais si l'on en croit les joueurs, il ne se produira pas ce mercredi. "La coupe de la Ligue est une compétition importante pour nous. Nous allons disputer notre chance à fond même si le championnat demeure la priorité. Mais cette coupe est le plus court chemin qui mène à une qualification européenne puisqu'il suffit de gagner quatre matchs. On s'attend à une rencontre difficile mais nous voulons nous qualifier" estime Henri Saivet. A l'image de son attaquant polyvalent, Bordeaux ne veut surtout pas briser sa bonne dynamique.
Depuis l'élimination en ligue Europa contre Francfort, les Girondins ont aligné quatre victoires consécutives.


Rennes, puis Marseille


Mais si les joueurs ont plus de certitude qu'il y a deux mois, ils reviennent de trop loin pour bomber le torse aujourd'hui. C'est donc avec humilité et concentration qu'ils abordent leurs deux dernières sorties de l'année 2013, sans se tromper d'objectif. Le chemin de Marseille dimanche passe par une bonne performance à Rennes, au moins dans le jeu et dans l'attitude générale.

"Nous savons qu'un match compliqué nous attend là-bas, explique le défenseur Brésilien Mariano. Si on veut faire un bon parcours, nous devons faire un exploit à l'extérieur".
Déjà vainqueur à trois reprises du trophée (2002, 2007, 2009), Bordeaux, qui revit avec l'arrivée de l'hiver, ne veut plus rien lâcher quelle que soit  la compétition. Les temps changent.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
girondins de bordeaux football coupe de la ligue sport