Le conseil de Bordeaux Métropole examine le surcoût de l'Euro 2016

Publié le Mis à jour le
Écrit par Laurence Pourtau .

L'Euro 2016 va coûter cher aux bordelais. A l'origine de 3,5 millions d'euros, la facture devrait s'élever à plus de 5 millions, chiffres présentés par le maire Alain Juppé. Mathieu Rouveyre, opposant socialiste, évoque de son côté une note de plus de 9 millions d'euros.

Tout savoir sur les mondiaux de pelote basque : Championnats du monde de Pelote Basque 2022
L'Euro 2016 est au coeur des débats du Conseil de Bordeaux Métropole de ce vendredi. 



Les chiffres sont difficiles à cerner, mais une chose est certaine : le surcoût engendré par les mesures de sécurité drastiques est inévitable. Par ailleurs, la desserte très encadrée du public et le réaménagement du stade imposé par l'UEFA ont également coûté cher.



Selon Alain Juppé, la facture initiale de 3,5 millions d'euros est passée à plus de 5 millions. Un surcoût discuté ce matin au Conseil.



Mathieu Rouveyre, conseiller socialiste, dénonce ces chiffres qu'il estime sous-estimés et parle de " foot-business". Pour lui, entre les mesures liées à la sécurité, l'accueil des spectateurs, la fan-zone et la location du stade, le coût total des 5 matchs joués à Bordeaux s'éleveraient à plus de 9 millions d'euros.



Une polémique qui ne devrait pas empêcher le vote des conseillers de Bordeaux Métropole.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité