Environ 800 retraités bientôt taxés se sont mobilisés à Bordeaux

Publié le Mis à jour le

Jeudi matin, entre 800 et 1000 retraités manifestaient dans les rues de Bordeaux et plusieurs villes de France pour défendre leur pouvoir d'achat. 

Nous avons près de 15 millions de retraités en France, nul doute que cela pèse, tout au moins électoralement ! Pourtant, une partie de ces retraités étaient dans la rue jeudi pour réclamer des mesures rapides pour améliorer leurs conditions de traitement, de soins et de logement.

Reportage à Bordeaux où près d'un milliers de retraités se sont rassemblés. Parmi eux, Roselyne Dumas, ancienne employée, s'inquiète de la dégradation de son pouvoir d'achat.
Une décision qui fait suite à l’annonce de la ministre Michèle Delaunay du 28 octobre 2012 (article JDD) de ce nouveau prélèvement de 0,15 % qui viendra alourdir leurs charges et diminuer leur pouvoir d’achat dès 2013. Car cette taxe devrait doubler en 2014 pour assurer le financement de la dépendance.

Bien que le gouvernement ait déjà écarté les propositions les plus pénibles comme la suppression de l’abattement de 10 % et la hausse de la CSG pour les retraités les plus aisés, les retraités estiment qu’ils subissent déjà les effets de la crise et cette nouvelle mesure ne fera qu’aggraver leur situation financière. Par ailleurs, le pouvoir d'achat des retraités ne cesse de diminuer car entre les hausses des loyers, le coût de l'énergie, de l'alimentation, leurs pensions se réduisent comme peau de chagrin. 4 et 5 millions, de retraités seraient même sous le seuil de pauvreté.

Les organisations syndicales réclament  :

  • Une hausse du pouvoir d'achat des retraités, en augmentant les retraites les plus basses, adoptant un minimum équivalent au smic et par la changer les modalités d'indexation des retraites.. 
  • Réouvrir le dossier sur l'Aide à l'autonomie
  • Faciliter l'accès aux soins des personnes âgées. Il faut dire que l'on semble découvrir des réalités alarmantes comme dans ce sondage de la semaine dernière portant sur la santé, qui montre que 29% de Français  ont dû renoncer à se soigner pour des raisons financières ces derniers mois, contre 11% seulement il y a deux ans...
Les représentants de la CGT soutiennent que le financement de la dépendance devrait s’effectuer par les cotisations sociales et non par l’impôt. Le syndicat dénonce l’insuffisance de la réévaluation des pensions face à l’inflation et exige l’augmentation du minimum vieillesse. L’Union nationale Interprofessionnelle des Retraités solidaires (UNIRS) parle de « contre-réformes des retraites ». Ainsi, les syndicats ont programmé un grand rassemblement à Paris à partir de 14 heures pour que les retraités puissent exprimer leur mécontentement face à la nouvelle taxe. Les manifestants quitteront ensemble Sèvres-Babylone et marcheront jusqu’à l’Assemblée nationale.

En Aquitaine, les retraités mécontents doivent se rassembler notamment :
  • A Bordeaux, à 10 h, Place Tourny.
  • A Dax, à 14h30 place des halles.
  • A Pau, 10h30 devant la préfecture.
  • A Orthez, 10h, Place d'Armes.
  • A Bayonne, 10h devant la mairie.