Cet article date de plus de 8 ans

Les soldes d'été à prix cassé, c'est parti !

Pouvoir d'achat en berne, météo de printemps digne d'un mois de novembre. Les soldes d'été pour les commerçants, c'est la dernière chance de sauver une saison calamiteuse. Et ils devraient consentir à des rabais très importants. A Bordeaux, il reste de toutes les tailles, de toutes les couleurs. 
© France 3 Aquitaine
Les commerçants espèrent vider leurs stocks et renflouer les caisses avant de passer à la collection d'hiver. 

Le reportage à Bordeaux de Marie-Pierre d'Abrigeon et Pascal Lecuyer : 


" On n'a jamais connu pire saison depuis trente ans: depuis le 1er janvier, les baisses de chiffre d'affaires sont comprises entre -5% et -15%", s'alarme Bernard Morvan de la Fédération nationale de l'habillement (commerçants indépendants). " On va bientôt passer à l'hiver, alors que pour nous, la saison d'été n'a pas encore véritablement commencé ", renchérit Jean-Marc Génis de la Fédération des enseignes de l'habillement (grandes chaînes).

En cause, une météo catastrophique, mais aussi la crise qui contraint les consommateurs à des arbitrages, bien souvent au détriment de l'habillement.
" les pièces de pleine saison ne se sont quasiment pas vendues (...) Les magasins débordent de stocks de tee-shirts, débardeurs, shorts, bermudas, mini-robes sans parler des maillots de bain ", note Aude de Moussac, experte consommation chez Kurt Salmon.

De ce fait, les commerçants s'apprêtent à consentir des rabais très importants (-40, -50%) dès le premier jour pour tenter de rattraper tant bien que mal les ventes ratées du début de saison. Mais aussi pour faire de la place pour la nouvelle collection.

Les soldes ont débuté ce matin . Les clients ont 5 semaines pour faire de bonnes affaires et rassurer les commerçants.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie crise économique