C'est parti pour la campagne de vaccination contre le covid-19 en Limousin

Les doses de vaccins contre la covid-19 sont arrivées dans les hôpitaux et les premières vaccinations se déroulent en ce moment même ce jeudi 7 janvier 2021 dans les hôpitaux et les EHPAD limousins.

Démarrage de la campagne de vaccination covid-19 en Limousin ce jeudi 7 janvier 2021. Première à l'être ici à Brive, Marcelle, centenaire.
Démarrage de la campagne de vaccination covid-19 en Limousin ce jeudi 7 janvier 2021. Première à l'être ici à Brive, Marcelle, centenaire. © Jean Perrier France 3 Limousin

Les vaccinations contre la covid-19 ont débuté dans les établissements de soins du Limousin. Exemples au CHU de Limoges, au centre médico chirurgical les Cèdres à Brive, à la maison de retraite Arnac Pompadour à Brive ou à l'EHPAD Mas Rome à Limoges

Vaccination ce jeudi 7 janvier à l'EHPAD Mas Rome à Limoges qui comprend quatre unités de soins Alzheimer
Vaccination ce jeudi 7 janvier à l'EHPAD Mas Rome à Limoges qui comprend quatre unités de soins Alzheimer © Gwénola Bériou France 3 Limousin

Les soignants de l'EHPAD Mas Rome à Limoges se disent soulagés par le démarrage de cette vaccination. Cette maison de retraite médicalisée de quatre unités, accompagnant 86 résidents malades alzheimer, a vu la covid-19 de près dès la première vague au printemps 2020. 15 résidents avaient été touchés, ainsi qu'une dizaine de soignants. Lors de la deuxième vague, ce sont encore 8 résidents et 17 soignants qui l'avaient contractée. 

Les familles et les tuteurs des personnes âgées ont été approchés avant noël pour recueillir leur consentement. 56 hommes et femmes, tous âgés entre 80 et 93 ans, vont être vaccinés aujourd'hui et demain. 80% de consentements ont été ainsi recueillis. La direction de l'EHPAD a enregistré 4 refus catégoriques.

8 résidents dont l'autorisation a été recueillie ne pourront cependant pas être vaccinés avant la fin du mois ou début février, compte-tenu du fait qu'ils ont été touchés par la covid-19 en octobre dernier. Un délai de trois mois est recommandé avant toute vaccination.

D'autres personnes aujourd'hui fébriles ne vont pas non plus l'être, les soignants souhaitant qu'elles se rétablissent avant toute injection.

Vaccination du Professeur Lefebvre Directeur général du CHU de Limoges
Vaccination du Professeur Lefebvre Directeur général du CHU de Limoges © Cécile Gauthier France 3 Limousin

Ailleurs dans le département de la Haute-Vienne, c'est à l'EHPAD de Saint-Germain-les-Belles qu'étaient présents des membres du Conseil départemental. 

Au CHU de Limoges, un centre de vaccination a été ouvert ce matin avec trois lignes. Pendant dix jours, ce sont 1500 professionnels de santé éligibles à la vaccination - âgés de plus de 50 ans ou présentant un risque de comorbidité - qui vont pouvoir y être accueillis. Le Directeur général s'y est soumis.

On veut démontrer que la vaccination c'est important, que ça ne fait pas mal, c'est accessible et c'est la seule barrière contre la pandémie que l'on connait aujourd'hui, c'est très très important

Jean-François Lefebvre Directeur général du CHU de Limoges

 

Le maire de Limoges, Emile-Roger Lombertie, s'est également fait vacciner au CHU de Limoges ce jeudi matin, s'estimant lui-même à risque. 

Des centres supplémentaires pourraient s'organiser à Limoges, comme sur le site de Beaublanc, mais c'est avant tout une logistique qui doit s'organiser pour avoir une quantité de vaccins satisfaisante, nous y travaillons avec le CHU, la médecine publique, privée, les professionnels de santé et les pharmaciens

Emile-Roger Lombertie, maire de Limoges, interviewé dans le JT 12/13 de France 3 Limousin

Emile-Roger Lombertie n'a pas attendu pour se faire vacciner contre la covid-19 ce jeudi 7 janvier 2021 au CHU de Limoges
Emile-Roger Lombertie n'a pas attendu pour se faire vacciner contre la covid-19 ce jeudi 7 janvier 2021 au CHU de Limoges © Cécile Gauthier France 3 Limousin

A Brive, à la maison de retraite Arnac Pompadour, ce sont 54 résidents qui ont commencé à recevoir une dose de vaccin contre la covid-19, parmi lesquels Marcelle, centenaire, la première à être vaccinée ce jeudi. 4 résidents ont manifesté un refus.

Vaccination contre la covid-19 à l'EHPAD Arnac-Pompadour à Brive
Vaccination contre la covid-19 à l'EHPAD Arnac-Pompadour à Brive © Jean Perrier France 3 Limousin

Dans cet établissement également, les soignants à risque sont vaccinés.

Tout comme le sont les praticiens et le personnel soignant du Centre Médico Chirurgical Les Cèdres, qui regroupe plus de 65 médecins spécialistes et une équipe de 280 personnes. Dans un communiqué, la direction souligne que 90% de ses médecins et 35% du personnel soignant de plus de 50 ans et à risque ont accepté de se faire vacciner, le recensement se poursuivant tout le mois de janvier. L’établissement proposera, à l’issue de cette première vague de vaccination interne, d’ouvrir son centre de vaccination plus largement en coopération avec les acteurs libéraux.

Nous sommes fiers d’être parmi les premiers établissements, en collaboration avec l’ARS et le CH de Brive, à débuter cette campagne et pouvoir proposer à ceux qui soignent, de se protéger et protéger les autres. A titre personnel, je serai le premier vacciné de l’établissement. Je veux montrer l’exemple et souhaite que chacun prenne conscience que ce vaccin est une chance pour nous tous. C’est le virus qu’il faut craindre, pas la vaccination

Dr David PEAN, Président de la Commission Médicale d’Etablissement du CMC Les Cèdres

 

En Corrèze, ce sont 4875 doses qui vont être réparties dans les EHPAD et établissements de soins. Alors qu'un cluster a encore été détecté à Bort-les-Orgues dans l'hôpital. L'ARS a dénombré 18 cas, un résident de 94 ans est décédé. Les visites sont interrompues.

On garantit l'ensemble de l'approvisionnement des EHPAD d'ici la fin du mois, l'objectif serait même que dans les trois semaines qui viennent on puisse avoir l'ensemble des EHPAD qui soient approvisionnés, soit par l'hôpital de Brive, soit par d'autres flux issus de Santé Publique France, mais l'ensemble des EHPAD auront leurs dotations telles qu'ils les ont demandés pour les personnes consentantes

Sophie Girard, Déléguée Ars Corrèze

 

Vaccination de Karim Amri, Directeur du CH de Guéret, premier à se faire vacciner contre la covid-19 à Guéret
Vaccination de Karim Amri, Directeur du CH de Guéret, premier à se faire vacciner contre la covid-19 à Guéret © Nassuf Djailani France 3 Limousin

A Guéret, c'est dès hier que le directeur du centre hospitalier de la Creuse s'est fait vacciné. Il annonçait que 40 à 50 professionnels de santé creusois s'étaient inscrits pour se présenter ce jeudi au service de vaccination. Les services de l'ARS sont présents. D'autres centres vont ouvrir dans les jours qui viennent. 

La Creuse compte 2561 personnes malades de la covid-19 à ce jour. Les soignants doivent donc se montrer prudents.

Ce qui est compliqué c'est de solliciter des professionnels de santé pour faire fonctionner ce centre dans l'urgence et la durée, alors qu'ils sont eux-mêmes très sollicités dans leurs services

Pierre Bernatas Médecin aux Urgences, SAMU CH de Guéret

 

Toutes ces personnes recevront une seconde dose dans 3 semaines. Le site Santé Publique France fait le point sur cette vaccination sur son site internet InfoService.fr

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 vaccins - covid-19 santé société