• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Canicule : comment se préparent les écoles ?

Illustration / © Jean-Marc LOOS / MaxPPP
Illustration / © Jean-Marc LOOS / MaxPPP

Face à la vague de chaleur attendue cette semaine, le ministère de l'Education nationale et de la jeunesse a envoyé aux directeurs d'école et chefs d'établissement ses recommandations. 

Par Christina Chiron

Pour prévenir les effets de la canicule attendue cette semaine, le ministère de l'Education nationale et de la jeunesse a transmis plusieurs recommandations aux directeurs d'école et chefs d'établissement. 

Si beaucoup sont déjà en vacances, les élèves de maternelle et de primaire sont toujours accueillis en classe.

Les personnels en contact avec les élèves doivent également être sensibilisés "aux risques encourus lors de canicule, au repérage des troubles pouvant survenir, aux mesures de prévention et de signalement à mettre en oeuvre".

Parmi les signes qui doivent alerter :
  • une grande faiblesse 
  • une grande fatigue 
  •  des étourdissements, des vertiges, des troubles de la conscience 
  • des nausées, des vomissements 
  • des crampes musculaires 
  • une température corporelle élevée 
  • une soif et des maux de tête

"Garder une ambiance fraîche"

Le ministère recommande de "garder les enfants dans une ambiance fraîche"

Pour cela, fermer les volets et les rideaux, avoir un thermomètre par salle, distribuer régulièrement de l'eau à température ambiante font partie des consignes données aux établissements.
 

Limiter les sorties en plein air


Même si l'Education nationale conseille d'annuler ou de reporter à des horaires plus adaptés (plus tôt le matin, ou plus tard le soir) les activités en plein air, des consignes sont données en cas de sortie prévue.

Ainsi, le ministère recommande "d'éviter les expositions prolongées au soleil", "boire abondamment en évitant les boissons sucrées et en privilégiant l’eau non glacée", "utiliser abondamment de la crème solaire (indice de protection élevé)" ou encore "veiller à pouvoir emmener éventuellement un enfant dans un endroit frais".
 

Une attention particulière pendant les examens

Alors que les terminales se préparent pour la dernière épreuve écrite ce lundi 24 juin 2019, les élèves de troisième vont passer le brevet en plein pic de chaleur, jeudi 27 et vendredi 28 juin 2018.

Face à cette situation particulière, les examinateurs devront s'assurer que les candidats ont de l'eau ou leur permettre de "sortir de la salle pour se désaltérer"

Des conseils de bon sens, importants d'appliquer cette semaine.

Sur le même sujet

G7 : La halle d'Iraty met le pays basque en vitrine

Les + Lus