Cazaux-Savès : le meurtrier de la vicomtesse expertisé irresponsable

Une expertise conclut à l'irresponsabilité pénale du suspect, Arnaud Larrieu (un agenais de 29 ans). Il avait expliqué avoir entendu des voix avant de tuer la vicomtesse de Castelbajac et un ancien garagiste dans le Gers il y a un an. 

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Il n'y aura sûrement jamais de procès. Arnaud Larrieu, auteur d'un double meurtre a été expertisé irresponsable par un collège d'experts. L'examen du jeune homme révélerait une schizophrénie. Il est actuellement interné à Cadillac en Gironde.

Les faits remontent au 12 novembre 2014. Le jeune agenais, au volant de sa voiture, a délibérément fauché Hubert Baron âgé de 99 ans. Dans la foulée il se dirige en direction du chateau de Caumont où il tue à coup de pierre Michèle de Castelbajac, 78 ans, cousine du couturier. Il dit avoir entendu des voix et sera tout de suite arrêté et interné.

Une contre-expertise a été demandée par une des parties civiles.