Cédric Klapisch a présenté à Angoulême sa première série TV

Le réalisateur Cédric Klapisch tourne tous azimuts: il a présenté "Dix pour cent", sa première série TV vendredi à Angoulême, alors qu'il vient juste d'entamer le tournage d'un nouveau long métrage, sans oublier un documentaire sur l'athlète charentais Renaud Lavillenie.

Julie Gayet entourée de Dominique Besnehard et Cédric Klapisch au festival du film d'Angoulême 2015.
Julie Gayet entourée de Dominique Besnehard et Cédric Klapisch au festival du film d'Angoulême 2015. © Joubert Renaud/maxppp
Le réalisateur de "L'Auberge espagnole" et du "Péril jeune" a réservé la primeur des deux premiers épisodes qu'il a réalisés pour la série "Dix pour cent" (6 x 52 mn) au Festival du film francophone d'Angoulême. France 2 la diffusera à l'automne.
Créée sur une idée de l'ex-agent de stars et fondateur du festival d'Angoulême, Dominique Besnehard, cette comédie a pour cadre une agence d'imprésarios fantasques.
"Dix pour cent" fait référence à la part que les agents touchent sur les cachets des comédiens, qui jouent leur propre rôle dans la série.
Cécile de France, dans le premier épisode, Françoise Fabian, Line Renaud dans le deuxième, Audrey Fleurot, Julie Gayet, François Berléand, JoeyStarr, Nathalie Baye et Laura Smet dans les suivants.

Du vin au saut à la perche

Klapisch a débuté mardi le tournage d'un long métrage, "Le Vin et le vent".
Le tournage durera toute une année afin de suivre les quatre saisons de jeunes vignerons, incarnés par les comédiens Pio Marmaï, Ana Girardot et François Civil.

Klapisch travaille en même temps pour France 3 sur un documentaire consacré à Renaud Lavillenie, le champion français de saut à la perche, centré sur sa préparation pour les Jeux Olympiques de Rio de 2016.
Le réalisateur, qui a lui-même pratiqué le saut à la perche entre 12 et 18 ans, avait déjà suivi le sportif à Donetsk (Ukraine) debut 2014 et filmé son record du monde dans "Elévation", un 26 mn pour Canal+.
Cette semaine, il a envoyé un caméraman à Pékin où l'athlète a remporté une médaille de bronze.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
festival du film francophone d'angoulême cinéma culture