Après-Xynthia : le ras le bol de Lionel Quillet

Un tractopelle renforce la digue de protection sur la commune de Loix, sur l'île de Ré, aprés le passage de la tempête Xynthia. / © AFP Forum-Images
Un tractopelle renforce la digue de protection sur la commune de Loix, sur l'île de Ré, aprés le passage de la tempête Xynthia. / © AFP Forum-Images

Le "Monsieur digue" du Conseil Général de Charente-Maritime menace de démissionner et dénonce l'inertie des services de l'Etat. Le PPRL (Projet de Plan de Prévention des Risques Littoraux) a du plomb dans l'aile. 

Par Bernard Dussol

Absence de décisions, absence de concertation et d'interlocuteurs, Lionel Quillet s'inquiète et se demande quand les premiers travaux de construction des digues de protection du littoral de Charente-Maritime pourront démarrer.

Jusqu'ici, les services de l'Etat n'accordent à ses demandes qu'une attention polie, là où le "Monsieur digue" du département estime qu'il y a urgence pour ne pas revivre un Xynthia bis.

Alors, ira-t-il jusqu'au bout de ses menaces de démission ? Le Président de la Mission Littoral du Conseil général de Charente-Maritime répondra dans le Midi Pile de France 3 Poitou-Charentes aux questions de Patricia Perin.

Les enjeux de ce dossier, présentés par Sophie Goux.

Après-Xynthia : le ras le bol de Lionel Quillet

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus