• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Protection de l'île de Ré : le coup de gueule de Lionel Quillet

Le maire de Loix vent debout contre la lenteur de l'Etat sur le financement des digues. / © France 3 Poitou-Charentes
Le maire de Loix vent debout contre la lenteur de l'Etat sur le financement des digues. / © France 3 Poitou-Charentes

Suite à la présentation du PPRL (Le projet de plan de prévention des risques littoraux de l'île de Ré) aux élus locaux, Lionel Quillet, le conseiller général et président de la Mission Littoral au Conseil Général envisage de ne plus être le "Monsieur digues" de Charente-Maritime.

Par Jérôme Vilain

Trop, c'est trop ! Face à ce qu'il appelle l'inertie de l'Etat face à ses obligations de protection de l'île de Ré en cas de nouvelle tempête de style Xynthia, Lionel Quillet, le président de la communauté de communes de l'île de Ré ne décolère pas.

Selon les études des services de l'Etat, en cas de Xynthia bis, la tempête dévasterait à nouveau une grande partie de l'île.
De savants calculs issus du PPR (projet de plan de prévention des risques littoraux) imaginent même la moitié de l'île sous 1,20 m d'eau !

Voyez ce reportage de Yann Salün et Didier Gomez :

La colère de Lionel Quillet
Le président de la communauté de communes de l'île de ré critique la lenteur de l'Etat sur le financement des travaux de protection du littoral rétais.

Sur le même sujet

Grogne des avocats

Les + Lus