Artémis (Pinault) entre au capital des catamarans Fountaine Pajot

Artémis, holding de la famille Pinault, qui vient d'acquérir le croisiériste marseillais de luxe Ponant, est entré indirectement au capital du fabricant de catamarans Fountaine Pajot, basé en Charente-Maritime, a annoncé mercredi l'un des acteurs impliqués dans cette opération.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

La société d'investissement NextStage AM annonce dans un communiqué son entrée au capital de la Compagnie du Catamaran, holding de contrôle du groupe Fountaine Pajot via une opération de rachat de titres auprès de plusieurs actionnaires historiques
et du fonds ACE Management.

NextStage, détenu à 12,5% par Artémis, "devient le deuxième actionnaire de la holding en soutien de la famille Fountaine qui est et reste l'actionnaire majoritaire", détaille le communiqué.

Créé en 1976, Fountaine Pajot a fabriqué à ce jour plus de 2.500 catamarans de croisière, à voile et à moteur, et lancé plus de 38 modèles dans ses deux sites industriels de production à La Rochelle et à Aigrefeuille (Charente Maritime).

Le fabricant, qui emploie 440 personnes, a réalisé un chiffre d'affaires de 49,6 millions d'euros en 2014, en progression de 22% par rapport à 2013.

La société NextStage AM est détenue à 75% par ses confondateurs Grégoire Sentilhes et Jean David Haas avec deux associés-gérants. "Le solde est détenu, à parité, par Artémis, la holding financière du groupe Pinault et Amundi, le 1er gestionnaire d'actifs en Europe", précise le communiqué.

L'objectif de NextStage est de renforcer la présence de Fountaine Pajot "dans les zones à forte croissance tout en s'appuyant sur la forte capacité d'innovation du chantier", a souligné Grégoire Sentilhes, cité dans le communiqué.

Créée en 1992 par le français François Pinault, Artémis est actionnaire de contrôle de Kering (anciennement PPR) spécialisé dans l'habillement de luxe, du sport et lifestyle et est aussi détenteur de la maison de ventes aux enchères Christie's et du vignoble de Château Latour.

C'est la deuxième transaction impliquant Artémis en quelques jours. Lundi, la société avait confirmé être en négociations exclusives avec le fonds d'investissement Bridgepoint pour le rachat du spécialiste français des croisières en yacht Ponant.