Charente-Maritime : attention aux risques de noyades sur les plages non surveillées

Chaque année, à l'arrivée des beaux jours, les accidents de baignade endeuillent le littoral français. Partcilulièrement prisées par les touristes hexagonaux comme étrangers les plages de Charente-Maritime peuvent, elles aussi, présenter des dangers. La prudence doit être la première des priorités. 

Les plages surveillées permettent de pouvoir profiter de la mer en toute sécurité
Les plages surveillées permettent de pouvoir profiter de la mer en toute sécurité © Michel Clementz-MaxPPP
C’est une triste nouvelle qui vient marquer le coup d’envoi d’une période sensée apporter quiétude et repos. Après 3 longs mois de confinement et alors que la saison estivale débute en Charente-Maritime, une jeune femme vient de perdre la vie, ce jeudi 25 juin, sur une plage de La Tremblade. Un drame qui vient nous rappeler, une fois encore, que la mer  peut-être dangereuse et qu’il convient de respecter certaines règles simples pour ne pas prendre de risques inconsidérés.

Il y avait énormément de gens sur la plage hier encore. Le problème, c’est que certains de ces visiteurs ne connaissent pas le secteur et ont parfois tendance à ne pas mesurer les risques. C’est pour ça que je rappelle à tout le monde les consignes de sécurité.- Une élue de la côte royannaise

Quand ce n'est pas surveillé, c'est éminemment dangeureux

Le manque de connaissance du milieu, c’est précisément ce qui semble s’être produit ce jeudi. La jeune touriste Belge, selon les informations de notre confrère Sud Ouest, nageait au sein d’un groupe qui s’est trouvé en difficulté au large. La victime a pu être secouru puis prise en charge par les secours mais a succombé, probablement à un arrêt cardiaque, trente minutes plus tard.
« Quand ce n’est pas surveillé c’est éminemment dangereux » rappelle Jean-Pierre Tallieu, le Président du Sdis 17, le service départemental d’incendie et de secours de la Charente-Maritime qui assure la surveillance des plages du département.

Quand on surveille on a zéro noyé. Et cette année encore, nous aurons une centaines de sauveteurs déployés dès le début juillet sur les 22 kilomètres de plages de Royan et de la côte de beauté. -Jean-Pierre Tallieu, Président du Sdis 17

Rester prudent et respecter les consignes de sécurité, une règle d'or pour profiter pleinement de l'océan
Rester prudent et respecter les consignes de sécurité, une règle d'or pour profiter pleinement de l'océan © Cottereau Fabien- Max PPP


350 jeunes formés pour assurer la surveillance des plages de Charente-Maritime

Contrairement à ce que pourraient penser certains, le confinement n’a pas eu d’incidence sur le recrutement et la formation de ces sauveteurs assure Jean-Pierre Tallieu. « Ils sont tous formés et ils seront à leurs postes comme chaque année » précise-t-il.
Au total se sont 350 jeunes, des étudiants pour la plupart, qui ont été formés et assureront la surveillance des plages de Charente-Maritime cette année.
Une surveillance qui ne doit pas pour autant faire oublier les règles de prudence et de sécurité.

Certains jeunes sont des trompes la mort. Ils prennent des risques inconsidérés. Après avoir fait la fête durant toute une nuit, il n’est pas rare de les voir se jeter à l’eau. C’est un phénomène récurent.- Jean-Pierre Tallieu, Président du Sdis 17

Avec cette sortie du confinement on a l’impression qu’on a privé certains d’entre eux de liberté et du coup ils ont tendance à faire moins attention qu’en temps normal.- Une élue de la côte royannaise

Ne pas se baigner seul, ne pas trop s'éloigner de la plage, ne pas présumer de ses forces 

Fin de confinement ou pas, la Préfecture Maritime de l’Atlantique, appelle tous les pratiquants de loisirs nautiques et de plage à la plus grande vigilance.
Le beau temps ne doit pas faire oublier la dangerosité de la mer et les risques de noyade. Elle rappelle dans l’un de ses derniers communiqués que les conseils suivants doivent être appliqués :

Etre prudent, ne pas se baigner seul, ne pas trop s’éloigner de la plage, ne pas présumer de ses forces et éviter les baïnes. Enfin, sii vous êtes témoin ou victime d’un accident en mer : un seul numéro d’urgence le 196- Préfecture Maritime de l'Atlantique

En mer, chaque minute compte rappelle la Préfecture Maritime de l’Atlantique.
Le message a beau être martelé chaque année il convient de le rappeler une fois encore : La mer, comme la montagne, restent des milieux naturels qui peuvent présenter des risques et même des dangers. Il convient donc de les considérer avec humilité en respectant les conseils de sécurité délivrés par les professionnels.
C’est le meilleur moyen de pouvoir profiter pleinement de leurs bienfaits.
  
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
mer nature loisirs sorties et loisirs sécurité société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter