Charente-Maritime : la cloche de la discorde à Saint-Georges d'Oléron

Depuis que le clocher de l'église de Saint-Georges d'Oléron a été remplacé, l'ancienne cloche doit être revendue. Mais, certains ont décidé de la sauver. Des paroissiens ont lancé une souscription citoyenne. La mairie, elle, refuse d'y participer.

L'ancienne cloche de l'église de Saint-Georges d'Oléron est sujet de discorde. Certains paroissiens veulent la racheter.
L'ancienne cloche de l'église de Saint-Georges d'Oléron est sujet de discorde. Certains paroissiens veulent la racheter. © Franck Levasseur / France 3 Poitou-Charentes

Faut-il sauver l'ancienne cloche de 1885 de l'église de Saint-Georges d'Oléron ?

Dans la commune, le sujet fait débat. 

Depuis le 9 avril dernier, une cloche toute nouvelle rententit et remplace donc l'ancienne, fendue, qui ne sonnait plus depuis longtemps. Elle a été installée sous les applaudissements des habitants.


Une souscription citoyenne


Certains voit dans cette cloche, un patrimoine à sauver, alors que la mairie s'est engagée à la revendre pour financer la nouvelle, dont le coût dépasse les 7.000€.

Des paroissiens ont ainsi décidé de lancer une souscription citoyenne. Depuis, ils reçoivent des chèques chaque jour. L'engouement dépasse les espérances des porteurs du projet. De quoi peut-être sauver cette cloche historique.
 

La cloche a battu au moment de la Libération, plusieurs heures", raconte Philippe Lafon, historien local. "Et puis, quelques jours après, au moment de l'Angélus, la cloche a fonctionné à nouveau et, elle est tombée. Elle a été réparée quelques semaines après par deux charrons pour pouvoir la faire sonner pour le baptême de leur fille.


Il reste jusqu'au 9 mai aux paroissiens pour réunir le reste de la somme. Passé ce délais, elle risque d'être expédiée pour être refondue.

Reportage de Sophie Wahl, Franck Levasseur et Nadine Pagnoux-Tourret.
Intervenants : Eric Proust, maire de Saint-Georges-d’Oléron - Jean-Louis Charpentier, responsable communication de la paroisse d’Oléron - Philippe Lafon, historien local.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine culture histoire sorties et loisirs religion société polémique artisanat économie