• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Charente-Maritime : la cloche de la discorde à Saint-Georges d'Oléron

L'ancienne cloche de l'église de Saint-Georges d'Oléron est sujet de discorde. Certains paroissiens veulent la racheter. / © Franck Levasseur / France 3 Poitou-Charentes
L'ancienne cloche de l'église de Saint-Georges d'Oléron est sujet de discorde. Certains paroissiens veulent la racheter. / © Franck Levasseur / France 3 Poitou-Charentes

Depuis que le clocher de l'église de Saint-Georges d'Oléron a été remplacé, l'ancienne cloche doit être revendue. Mais, certains ont décidé de la sauver. Des paroissiens ont lancé une souscription citoyenne. La mairie, elle, refuse d'y participer.

Par Cl.M.


Faut-il sauver l'ancienne cloche de 1885 de l'église de Saint-Georges d'Oléron ?

Dans la commune, le sujet fait débat. 

Depuis le 9 avril dernier, une cloche toute nouvelle rententit et remplace donc l'ancienne, fendue, qui ne sonnait plus depuis longtemps. Elle a été installée sous les applaudissements des habitants.


Une souscription citoyenne


Certains voit dans cette cloche, un patrimoine à sauver, alors que la mairie s'est engagée à la revendre pour financer la nouvelle, dont le coût dépasse les 7.000€.

Des paroissiens ont ainsi décidé de lancer une souscription citoyenne. Depuis, ils reçoivent des chèques chaque jour. L'engouement dépasse les espérances des porteurs du projet. De quoi peut-être sauver cette cloche historique.
 

La cloche a battu au moment de la Libération, plusieurs heures", raconte Philippe Lafon, historien local. "Et puis, quelques jours après, au moment de l'Angélus, la cloche a fonctionné à nouveau et, elle est tombée. Elle a été réparée quelques semaines après par deux charrons pour pouvoir la faire sonner pour le baptême de leur fille.


Il reste jusqu'au 9 mai aux paroissiens pour réunir le reste de la somme. Passé ce délais, elle risque d'être expédiée pour être refondue.

Reportage de Sophie Wahl, Franck Levasseur et Nadine Pagnoux-Tourret.
Intervenants : Eric Proust, maire de Saint-Georges-d’Oléron - Jean-Louis Charpentier, responsable communication de la paroisse d’Oléron - Philippe Lafon, historien local.

A lire aussi

Sur le même sujet

Caroline, maroquinière à Piégut-Pluviers

Les + Lus