Cet article date de plus de 6 ans

Charente-Maritime : des plateformes pour les cigognes

ERDF et la LPO on travaillé ensemble pour concevoir un système d'accueil des cigognes qui viennent en grand nombre nicher en haut des lignes électriques chaque printemps. 
© Maxppp
Ils font souvent partie du paysage, ces nids de cigognes perchés tout en-haut des pylônes électriques de la Charente-Maritime.Il faut dire qu'avec l'Alsace, le département charentais est l'un des plus importants lieux de passage de la Cigogne blanche. Mais le poids de leurs nids -parfois plus de 200 kg- peut créer des micro-coupures et des interruptions d'électricité chez les particuliers qui s'en plaignent.

Pour remédier à ces inconvénients, la Ligue de Protection des Oiseaux a demandé aux équipes d'ERDF d'installer des plateformes d'e 7 mètres de haut pour accueillir les futurs nids de cigognes blanches, une espèce qui consomme une grande variété de proies animales et se nourrit dans les prairies qui se trouvent dans un rayon de 5 km autour de son nid. 

L'espèce est protégée et ce sont près de 500 couples qui sont venus nicher en Charente-Maritime au printemps dernier, selon les responsables de la L.P.O. Ces nouvelles plateformes artificielles, véritable support de substitution seront-elles convaincantes ? Espérons-le car en deux ans, le budget consacré à cette opération représente 220.000 euros.

Reportage de Nathalie Combès et Joël Bouchon avec les équipes d'ERDF.


durée de la vidéo: 01 min 47
Des nids artificiels pour les cigognes

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement