Charente-Maritime : nos conseils pour la pêche à pied sans danger

Publié le Mis à jour le
Écrit par Bernard Dussol

La pêche à pied est un loisir qui doit rester entouré de précautions pour qu'une promenade à marée basse ne se transforme pas en tragédie. Ce week-end encore, 7 retraités ont été piégés par la montée de la marée à proximité de l'Île Madame (17). Un hélicoptère leur a sauvé la vie. 

Les moules, les coques et les palourdes sont très recherchées dès que les coefficient de marée permettent à la mer de se retirer très loin sur l'estran. Les grandes marées du weekend dernier ont attiré une foule considérable de touristes sur les rivages de la Charente-Maritime. Et comme d'habitude, les agents de la sécurité civile étaient sur le qui-vive pour venir en aide aux imprudents.

Par ailleurs l'ARS de Charente-Maritime délivre une série de recommandations pour profiter de votre pêche sans risquer une intoxication alimentaire. Enfin, l'estran est une zone fragile, qu'il faut aborder avec précaution afin que l'impact de l'activité humaine ne soit pas préjudiciable à l'équilibre biologique de cet espace. 

En respectant ces quelques règles de base, vous pourrez ainsi profiter pleinement de votre cueillette de bigorneaux, de bulots ou de crevettes grise. Voici le reportage réalisé à l'Île Madame (17) par Christine de Ponchalon et Francis Tabuteau.
durée de la vidéo: 01 min 30
Conseils pêche à pied


Avant d’aller à la pêche à marée basse, renseignez-vous sur :

  • Les heures de marées, hautes et basses
  • Le coefficient (100 ou plus élevé = danger)
  • Le marnage (différence de hauteur entre basse et haute mer)
  • Les dangers locaux
  • Les conditions météorologiques (tous les vents d’ouest renforcent la dangerosité)
  • Ne partez pas pêcher seul.
  • Emportez un téléphone portable pour donner l’alerte en cas de nécessité.
  • Prévenez une personne restée à terre de l’heure prévue de votre retour. En cas de retard, elle pourra prévenir les secours.
  • Prenez une montre et restez attentif à l’heure.