La première grande marée de l'année attendue demain sur le littoral atlantique

Publié le Mis à jour le
Écrit par Bernard Dussol

Avec un coefficient de 118, la marée prévue demain vendredi ne sera pas la plus forte de l'année. Un coefficient de 119 est en effet attendu le 21 mars prochain. N'empêche, les habitants du littoral charentais vont surveiller de près le gonflement des eaux qui pourrait s'avérer dangereux.

2015 est une année de marée exceptionnelles. Celle du 20 février n'est que la première d'une longue série. Les coefficients annoncés pour cette année sont en effet très élevés puisqu'ils sont supérieurs à 115 alors qu'en moyenne les grandes marées tournent autour de 110. Jusqu'à octobre inclus, le phénomène devrait se répéter une fois par mois. Voici le tableau des marées de février dressé par le site marée.info :
La marée prévue demain fait partie de ces événements redoutés par les habitants proches du littoral car si le gonflement des eaux s'accompagne de mauvais temps et notamment de vents forts, la conjonction des deux phénomènes crée un risque de submersion marine. Certaines communes de Charente-Maritime comme Saint-Georges d'Oléron ont pris les devants en installant des barrages anti-submersionL'île d'Oléron détient d'ailleurs le triste record européen du littoral qui a le plus reculé face aux assauts de la mer ces 10 dernières années.

Pour mieux comprendre le phénomène, une courte démonstration vaut mieux qu'un long discours. Pour faire simple, les grandes marées sont un phénomène lié aux astres avec trois facteurs : l'attraction de la Lune, l'attraction du Soleil et la rotation de la Terre. Tout est expliqué dans cette vidéo.
La 1ère grande marée