Charente-Maritime : peintre transgressif et résolument anticlérical, une exposition Gustave Courbet à Saintes

La ville de Saintes et l'Institut Gustave Courbet se sont associés pour fêter le bicentenaire de la naissance du peintre. Une exposition inédite est installée au musée de l'Echevinage jusqu'au 31 octobre.

Accrochage d'une reproduction du tableau polémique et anticlérical de Gustave Courbet "Le Retour de la conférence".
Accrochage d'une reproduction du tableau polémique et anticlérical de Gustave Courbet "Le Retour de la conférence". © France 3
Gustave Courbet a été souvent décrié de son vivant à la fois pour sa peinture, ses idées et sa façon de vivre. Il est aujourd'hui considéré comme l'un des peintres majeurs et transgressifs du 19ème siècle.


Anticlérical farouche 

Gustave Courbet a séjourné pendant toute une année près de Saintes en 1862, invité chez Etienne Baudry au château de Rochemont. Bon vivant, anticlérical affirmé et peintre prolifique, il a peint en Saintonge plusieurs tableaux qui vont marquer son époque dont le célèbre "Le retour de la conférence". Ce tableau ridiculisant ouvertement les curés, et qui a disparu aujourd'hui, a scandalisé les contemporains de Courbet.

En raillant les excès éthyliques de l'église, le peintre mettait en avant ses idées mais il cherchait aussi à faire parler de lui pour "faire le buzz", comme on dirait aujourd'hui;

"Il y a autant la volonté de créer un scandale pour se faire connaître, pour affirmer des positions anticléricales et aussi pour développer une rentabilité économique autour de ça. C'était un homme d'affaire très averti." explique Séverine Bompays, la directrice des Musées de Saintes


Gustave Courbet n'a vécu qu'un an à Saintes mais il a marqué la ville de l'époque de son empreinte. Il deviendra ensuite élu républicain, peindra la célèbre "Origine du monde", participera à la commune de Paris avant d'être exilé en Suisse.

L'exposition "Gustave Courbet, une histoire intime" est visible au Musée de l'Echevinage de Saintes à partir du 18 mai jusqu'au 31 octobre 2019.

Le reportage de Yann Salaün, Franck Levasseur et Maud Coudrin :
 
L'exposition Gustave Courbet à Saintes
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
expositions culture