Cet article date de plus de 3 ans

Coupe du monde de windsurf : Antoine Albeau remet sa couronne en jeu

Alors que la Coupe du monde de windsurf débute ce 10 mai au Japon, Antoine Albeau espère une nouvelle fois devancer ses jeunes adversaires. Le Rétais, vingt-quatre fois champion du monde, est le sportif français le plus titré de l'histoire. 
Antoine Albeau de retour sur l'île de Ré après son 24ème titre de champion du monde de windsurf
Antoine Albeau de retour sur l'île de Ré après son 24ème titre de champion du monde de windsurf © Freddy Vetault
C'est au début du mois de février qu'il a reçu l'une de nos équipes, chez lui sur l'île de Ré. Tout juste auréolé d'un 24ème titre de champion du monde de windsurf, Antoine Albeau était déjà de retour sur l'eau pour préparer la prochaine saison. Elle débute ce jeudi au Japon avec les épreuves de la coupe du monde de slalom.

"L'homme à abattre"

À bientôt 46 ans, le sportif français le plus titré de l'histoire, grand favori du circuit, espère devancer ses jeunes adversaires, une fois encore. Conscient d'être "l'homme à abattre", il n'a qu'un seul objectif : tout gagner, être champion du monde à la fin de la saison.

Confiant, mais sans excès. "Est-ce que je suis prêt ? Est-ce que je vais vite ? Est-ce que je suis encore capable ?", Antoine Albeau admet "des petits doutes", comme toujours. 

Bataille financière

Pour mettre toutes les chances de son côté, il suit une intense préparation physique : vélo et musculation entre autres pour encaisser les chocs et éviter les problèmes musculaires. 

La préoccupation principale de cet habitué des podiums reste d'ordre financier. Cela peut sembler difficile à croire, mais il doit batailler pour boucler son budget.

"La planche n'est pas assez médiatique" regrette-t-il, sans pour autant revoir à la baisse ses ambitions : un 25ème titre mondial et battre son propre record du monde de vitesse en planche à voile.

Reportage de Freddy Vetault, Laurence Couvrand et Nicolas Colombeau (intervenants : Antoine Albeau ; Philippe Canto, kinésithérapeute) 


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
voile sport