Les Demoiselles de Rochefort : tout ce que vous ignorez sur la chanson la plus connue de Michel Legrand

Les Demoiselles de Rochefort ont eu 50 ans en 2017.
Les Demoiselles de Rochefort ont eu 50 ans en 2017.

En 1966, Jacques Demy investit les rues de Rochefort pour y tourner la première comédie musicale française à l’américaine « Les Demoiselles de Rochefort ». Le refrain phare de la musique du film, c’est « La chanson des jumelles », un texte moins léger qu’il n’y paraît. 
 

Par E.Gérard + C.Hubert

"Nous sommes deux sœurs jumelles, nées sous le signe des Gémeaux
Mi fa sol la mi ré, ré mi fa sol sol sol ré do" 


Tout le monde connaît ce refrain. C'est la chanson phare -le tube ! - du film "Les Demoiselles de Rochefort" du réalisateur Jacques Demy.
C'est d'ailleurs lui le réalisateur qui a écrit le texte, la musique étant signée Michel Legrand.

Le compositeur n'a jamais caché des difficultés qu'il avait eu à travailler.  "Jacques Demy avait tout écrit en alexandrins, ce qui est le plus facile pour rédiger des dialogues, mais qui se révèle très compliqué à mettre en musique" confiait-il dans un entretien à Télérama. "Alors, je me suis mis au travail de mon côté, j’ai cassé les phrases, leur rythme, répété ou inversé certaines notes, dédoublé ou détriplé les airs pour éviter qu’on s’ennuie."

Toutes deux demoiselles 
Ayant eu des amants très tôt 
Mi fa sol la mi ré, ré mi fa sol sol sol ré do 

À l'écran, ce sont Catherine Deneuve et Françoise Dorléac qui interprètent la chanson. À l'écran seulement, car dans la réalité, les deux sœurs comédiennes sont doublées, comme presque tous les acteurs du film. Anne Germain et Claude Parent sont donc les voix qui vous font fredonner la chanson.


Nous fûmes toutes deux élevées par Maman 
Qui pour nous se priva, travailla vaillamment 

Car on la fredonne cette chanson, avec légèreté, sans forcément réaliser qu'elle raconte des choses pas très gaies. Une histoire de deux jeunes femmes "nées de père inconnu", une histoire de fille mère qui a du se saigner aux quatre veines pour élever seule ses filles.

Ce thème était tabou à l'époque. En 1967, date à laquelle le film est sorti, année de la fameuse loi Neuwirth sur la contraception, les enfants naturels étaient très mal vus dans la société, tout comme la nudité effleurée dans le texte. 

Nous sommes toutes deux nées de père inconnu 
Cela ne se voit pas, mais quand nous sommes nues 
Nous avons toutes deux au creux des reins 
C'est fou, là un grain de beauté

Tout cela n'a pas empêché "La Chanson des Jumelles" d'être aujourd'hui un tube, un classique de nombreuses fois repris. Yuri Buenaventura se laissa envoûter. Lors de la sortie de son disque "Michel Legrand et ses amis", le compositeur en avait confié l'interprétation au duo "Brigitte". 
 
French Touche : "La chanson des jumelles" de Michel Legrand

 

PAROLES :  

Delphine : Catherine Deneuve
Solange : Françoise Dorléac

Delphine et Solange
Nous sommes deux sœurs jumelles 
Nées sous le signe des gémeaux 
Mi fa sol la mi ré, ré mi fa sol sol sol ré do 
Toutes deux demoiselles 
Ayant eu des amants très tôt 
Mi fa sol la mi ré, ré mi fa sol sol sol ré do 

Delphine 
Nous fûmes toutes deux élevées par Maman 
Qui pour nous se priva, travailla vaillamment 
Solange 
Elle voulait de nous faire des érudites 
Et pour cela vendit toute sa vie des frites. 

Delphine et Solange
Nous sommes toutes deux nées de père inconnu 
Cela ne se voit pas, mais quand nous sommes nues 
Nous avons toutes deux au creux des reins 
C'est fou... 
Delphine 
... là un grain de beauté... 
Solange 
... qu'il avait sur la joue 

Delphine et Solange
Nous sommes deux sœurs jumelles, nées sous le signe des gémeaux 
Mi fa sol la mi ré, ré mi fa sol sol sol ré do 
Aimant la ritournelle, les calembours et les bons mots 
Mi fa sol la mi ré, ré mi fa sol sol sol ré do. 

Delphine 
Nous sommes toutes deux joyeuses et ingénues... 
Solange 
... attendant de l'amour ce qu'il est convenu... 
Delphine 
... d'appeler coup de foudre... 
Solange 
... ou sauvage passion... 
Delphine et Solange
... nous sommes toutes deux prêtes à perdre raison 
Nous avons toutes deux une âme délicate 
Delphine 
Artistes passionnées... 
Solange 
... musiciennes... 
Delphine 
... acrobates... 

Solange 
... cherchant un homme bon... 
Delphine 
... cherchant un homme beau... 
Delphine et Solange 
... bref un homme idéal, avec ou sans défauts 

Nous sommes deux sœurs jumelles, nées sous le signe des gémeaux 
Mi fa sol la mi ré, ré mi fa sol sol sol ré do 
Du plomb dans la cervelle, de la fantaisie à gogo 
Mi fa sol la mi ré, ré mi fa sol sol sol ré do 

Solange 
Je n'enseignerai pas toujours l'art de l'arpège 
J'ai vécu jusqu'ici de leçons de solfège 
Mais j'en ai jusque-là, la province m'ennuie 
Je veux vivre à présent de mon art à Paris. 

Delphine 
Je n'enseignerai pas toute ma vie la danse 
A Paris moi aussi je tenterai ma chance 
Pourquoi passer mon temps à enseigner des pas 
Alors que j'ai envie d'aller à l'opéra 

Delphine et Solange
Nous sommes deux sœurs jumelles, nées sous le signe des gémeaux 
Mi fa sol la mi ré, ré mi fa sol sol sol ré do 
Deux cœurs, quatre prunelles, à embarquer allegretto 
Mi fa sol la mi ré, ré mi fa sol sol sol ré do 

Delphine 
Oh ! Midi moins le quart. Ça y est, je suis en retard. 
Solange 
Delphine ! 
Delphine 
Oui. 
Solange 
Tu vas chercher Boubou ? 
Delphine 
Oh tu peux pas y aller ? 
Solange 
J'irai cet après-midi. 

Delphine 
J'peux pas sortir avec ça ! Oh puis si. Oh puis non. J'ai rendez-vous à midi 
avec Guillaume, je n'y serai jamais. 
Solange 
Qu'est-ce qu'il veut encore celui-là ? 
Delphine 
Je ne sais pas... me voir. 
Solange 
Oh bien il attendra. Tu rentres déjeuner ? 
Delphine 
Oui. Mais pas avant une heure. Qu'est-ce que j'ai fait de mon poudrier ? Ah 
non je l'ai. 

Delphine et Solange
Jouant du violoncelle, de la trompette ou du banjo 
Aimant la ritournelle, les calembours et les bons mots 
Du plomb dans la cervelle, de la fantaisie à gogo 
Nous sommes sœurs jumelles, nées sous le signe des gémeaux 

Solange 
Au revoir. 
Delphine 
Au revoir.

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les + Lus